"La FIFA peut confirmer ce 4 octobre 2016 les sanctions imposées à plusieurs fédérations pour des comportements antisportifs et à caractère discriminatoire affichés par leurs supporters", peut-on lire sur le site internet de la FIFA mardi.

La sanction la plus lourde a été infligée au Chili, qui devra payer une amende d'environ 60.000 euros et disputer un match à huis clos en mars de l'année prochaine, à la suite de chants homophobes entonnés par certains 'supporters' chiliens. Le mois dernier, le Chili avait déjà été contraint de disputer son duel face à la Bolivie sans ses supporters pour des raisons similaires.

Après avoir relevé des comportements antisportifs et discriminatoires, la FIFA a infligé des amendes au Honduras (60.000 euros), à l'Albanie (45.000 euros), au Salvador (41.000 euros), à l'Italie, au Mexique et au Pérou (27.000 euros), au Paraguay, à l'Argentine (22.000 euros), au Brésil et au Canada (18.000 euros).

"La FIFA peut confirmer ce 4 octobre 2016 les sanctions imposées à plusieurs fédérations pour des comportements antisportifs et à caractère discriminatoire affichés par leurs supporters", peut-on lire sur le site internet de la FIFA mardi. La sanction la plus lourde a été infligée au Chili, qui devra payer une amende d'environ 60.000 euros et disputer un match à huis clos en mars de l'année prochaine, à la suite de chants homophobes entonnés par certains 'supporters' chiliens. Le mois dernier, le Chili avait déjà été contraint de disputer son duel face à la Bolivie sans ses supporters pour des raisons similaires. Après avoir relevé des comportements antisportifs et discriminatoires, la FIFA a infligé des amendes au Honduras (60.000 euros), à l'Albanie (45.000 euros), au Salvador (41.000 euros), à l'Italie, au Mexique et au Pérou (27.000 euros), au Paraguay, à l'Argentine (22.000 euros), au Brésil et au Canada (18.000 euros).