Le Board, garant des lois du football, a autorisé vendredi le passage de trois à cinq remplacements par match pour ménager les joueurs, mesure provisoire applicable dès la reprise des compétitions suspendues à cause du coronavirus, selon un communiqué commun de la FIFA et de l'Ifab.

Durant la partie, trois remplacements peuvent avoir lieu et le reste peut se faire à la mi-temps afin d'éviter la multiplication des temps morts. Cet amendement à la Loi 3 du jeu, qui entre "immédiatement en vigueur", s'appliquera aux compétitions qui s'achèveront fin décembre, sous réserve que les organisateurs l'adoptent. Le Board et la FIFA ont précisé qu'ils "détermineront ultérieurement" si cette option peut être prolongée jusqu'à la fin 2021, et donc s'appliquer durant l'EURO repoussé de 2020 à 2021.

Le Board, garant des lois du football, a autorisé vendredi le passage de trois à cinq remplacements par match pour ménager les joueurs, mesure provisoire applicable dès la reprise des compétitions suspendues à cause du coronavirus, selon un communiqué commun de la FIFA et de l'Ifab.Durant la partie, trois remplacements peuvent avoir lieu et le reste peut se faire à la mi-temps afin d'éviter la multiplication des temps morts. Cet amendement à la Loi 3 du jeu, qui entre "immédiatement en vigueur", s'appliquera aux compétitions qui s'achèveront fin décembre, sous réserve que les organisateurs l'adoptent. Le Board et la FIFA ont précisé qu'ils "détermineront ultérieurement" si cette option peut être prolongée jusqu'à la fin 2021, et donc s'appliquer durant l'EURO repoussé de 2020 à 2021.