"Gianni Infantino est le candidat de l'Europe et le meilleur candidat. Il connait tous les rouages du football grâce à son travail de secrétaire général de l'UEFA. Il est internationalement reconnu et maîtrise six langues", a expliqué la fédération de l'équipe championne du monde.

Mardi, Infantino, 45 ans, avait révélé son programme électoral où il propose notamment de porter à 40 le nombre d'équipes à la Coupe du Monde. Il y évoque aussi la création d'un "nouveau comité exécutif" de la FIFA, la limitation du nombre de mandats pour les membres, y compris le président, et la nomination de personnalités indépendantes dans les différents comités de la Fédération, autant de propositions déjà formulées par la commission des réformes de la FIFA à laquelle il appartenait.

Infantino avait annoncé sa candidature à la tête du football mondial après la suspension de Michel Platini, considéré jusque-là comme le favori à la succession de Joseph Blatter, président démissionnaire de la FIFA lui aussi suspendu.

"Gianni Infantino est le candidat de l'Europe et le meilleur candidat. Il connait tous les rouages du football grâce à son travail de secrétaire général de l'UEFA. Il est internationalement reconnu et maîtrise six langues", a expliqué la fédération de l'équipe championne du monde. Mardi, Infantino, 45 ans, avait révélé son programme électoral où il propose notamment de porter à 40 le nombre d'équipes à la Coupe du Monde. Il y évoque aussi la création d'un "nouveau comité exécutif" de la FIFA, la limitation du nombre de mandats pour les membres, y compris le président, et la nomination de personnalités indépendantes dans les différents comités de la Fédération, autant de propositions déjà formulées par la commission des réformes de la FIFA à laquelle il appartenait. Infantino avait annoncé sa candidature à la tête du football mondial après la suspension de Michel Platini, considéré jusque-là comme le favori à la succession de Joseph Blatter, président démissionnaire de la FIFA lui aussi suspendu.