Anorthosis, le club qui se rend ce jeudi à Gand, a été la première formation de l'île de Chypre à se qualifier pour la phase de poules de la Ligue des Champions. C'était en 2008. L'équipe avait alors éliminé le Rapid Vienne et l'Olympiacos. Un moment important, car c'est à cause de la Grèce que le club avait dû quitter F...

Anorthosis, le club qui se rend ce jeudi à Gand, a été la première formation de l'île de Chypre à se qualifier pour la phase de poules de la Ligue des Champions. C'était en 2008. L'équipe avait alors éliminé le Rapid Vienne et l'Olympiacos. Un moment important, car c'est à cause de la Grèce que le club avait dû quitter Famagouste en 1974. Cet été-là, Chypre a été victime d'un coup d'État militaire fomenté par des soldats grecs, qui espéraient annexer l'île, où cohabitaient Chypriotes turcs et grecs. La Turquie n'est pas restée passive et a riposté, en conquérant 38% de l'île. Le conflit a provoqué la chute de la dictature des colonels en Grèce et s'en est suivi une division de l'île. Aujourd'hui encore, une ligne de démarcation coupe Chypre en deux. Anorthosis Famagouste, un club de tradition hellène, s'est retrouvé en territoire turc. Famagouste, une ville portuaire très touristique, était coupée de tout. De même que ses habitants grecs, qui ont émigré dans la partie grecque de l'île. Depuis, Anorthosis compte des supporters sur l'ensemble de l'île, mais a dû chercher un nouveau toit. Il l'a trouvé à Larnaca, à 45 bornes de son port d'attache initial. Sa large base de supporters lui a été précieuse en 2013, quand plusieurs campagnes européennes et une mauvaise gestion ont creusé une dette de treize millions d'euros. Le président a alors fait appel aux dons pour payer les joueurs. Selon Transfermarkt, le noyau vaut treize millions. L'Égyptien Amr Warda, un ailier gauche, est le plus cher, mais le plus connu reste l'avant Kyle Lafferty, âgé de 34 ans et international nord-irlandais.