Il avait déjà acheté Aaron Wan-Bissaka (21 ans, arrière droit, 55 millions d'euros) et la semaine passée, il y a ajouté le transfert d'Harry Maguire (26 ans). Avec 88 millions, il coûte trois millions de plus que Virgil van Dijk et est le défenseur le plus cher de tous les temps. Manchester United suit l'exemple de City, son voisin et rival, qui a dépensé 65 millions pour Laporte et 55 millions pour Stones. C'est une tendance, y compris sur le continent : la Juventus a déboursé 75 millions pour De Ligt et le PSG 32 pour Diallo.

Maguire vaut-il cette somme? Virgil a apporté de la stabilité et des trophées à Liverpool et Ole Gunnar Solskjaer espère le même résultat. Maguire, qui est moins fort que le Néerlandais sur le plan footballistique, a gagné 118 de ses 151 duels avec Leicester City la saison passée. Il marque aussi régulièrement son but et constitue un atout sur les phases arrêtées.

Avec lui et son nouvel arrière droit, l'entraîneur de ManU compte construire le jeu depuis l'arrière, en induisant une plus grande stabilité dans le jeu. C'est nécessaire car après un excellent début, quand il a repris l'équipe, il a suscité des doutes. United a essuyé trois revers européens après le Nouvel-An. Il a fait oublier le premier en réussissant un exploit à Paris contre le PSG mais le Barça l'a battu à deux reprises. Au pays, United a achevé la saison avec un maigre onze sur trente alors que le Norvégien avait pris 26 points lors de ses dix premiers matches à la tête de l'équipe.

En mars, The Mirror avait interviewé Solskjær alors qu'il venait de convertir son contrat provisoire en mandat de trois ans. Il avait tempéré les attentes. "Nous voulons jouer la LC la saison prochaine mais ramener United parmi l'élite durera l'espace de trois ou quatre périodes des transferts." Solskjær, très occupé par les transferts de Pogba et de Lukaku, veut choisir avec soin ses prochaines cibles. Il n'a toutefois pas réussi à transférer Christian Eriksen de Tottenham, un concurrent.