"Mason a commis une erreur avec l'équipe nationale d'Angleterre et soudain toute la presse anglaise lui tombe dessus", déclarait le 23 octobre 2020 Ole Gunnar Solskjaer, alors encore entraîneur de Manchester United.
...

"Mason a commis une erreur avec l'équipe nationale d'Angleterre et soudain toute la presse anglaise lui tombe dessus", déclarait le 23 octobre 2020 Ole Gunnar Solskjaer, alors encore entraîneur de Manchester United.Le Norvégien s'étonne du nombre de questions auxquelles il doit répondre sur Mason Greenwood lors d'une conférence de presse. Certains affirment que le jeune attaquant est arrivé plusieurs fois en retard à l'entraînement des Red Devils."Je vais vous décevoir mais il n'est jamais en retard à l'entraînement", a souri Solskjaer devant les journalistes. "Il y a des photographes tous les jours dans notre complexe d'entraînement, ils voient aussi qu'il est toujours à l'heure. Je ne sais pas d'où viennent ces rumeurs."Ces dernières ont probablement un lien avec l'incident en équipe nationale anglaise qui s'est produit au début du mois de septembre 2020. Les Three Lions se rendent en Islande pour un match de la Ligue des Nations. Dans l'hôtel de Reykjavik où logeait l'équipe de Gareth Southgate, les jeunes Mason Greenwood et Phil Foden auraient reçu deux femmes. Ce n'était pas seulement inapproprié en temps normal, mais il s'agissait aussi d'une violation des protocoles sanitaire en pleine crise du Covid 19.Lorsque Southgate a eu écho de cela, il a immédiatement expulsé les deux joueurs de l'équipe. "Pour moi, c'est une situation grave et j'ai agi en conséquence", a déclaré fermement le coach anglais.Foden et Greenwood se sont excusés par la suite. "Jouer pour l'Angleterre a été l'un des plus grands moments de ma vie et je ne peux donc m'en prendre qu'à moi-même pour cette énorme erreur", avouait Greenwood. Quelques semaines plus tard, Solskjaer volait au secours de son jeune attaquant lors de la conférence de presse évoquée ci-dessus : "Il a une bonne famille derrière lui et il s'entraîne très dur. Je n'arrive pas à croire toutes ces rumeurs au sujet de son manque de "professionnalisme".Auparavant, l'entraîneur norvégien décrivait aussi Greenwood comme "l'un des meilleurs finisseurs, peut-être le meilleur, avec lequel j'ai jamais travaillé". Le fait est que l'attaquant, doué aussi bien du pied gauche que du droit, est énormément médiatisé depuis son éclosion éclaire avec les Mancunians lors de la saison 2019/20. Avec son style de jeu flamboyant et ses accélérations déroutantes, il a fait rêver les supporters d'Old Trafford.Il semblait même gérer tout ce battage médiatique et toutes ces attentes autour de lui avec beaucoup de décontraction. "On apprend aux joueurs de United à ignorer ce genre de choses", avait-il déclaré laconiquement à l'époque. "Continuez à faire ce que vous faites. Parce que tout le monde vous soutiendra quand les choses iront bien, mais quand elles iront mal, il ne vous restera plus beaucoup de fans. Il s'agit avant toute chosede rester calme."Rester calme n'est apparemment pas le point fort de Mason Greenwood si l'on en croit sa petite amie Harriet Robson. Cette dernière a récemment publié des photos sur Instagram, la montrant avec un visage ensanglanté et un commentaire qui ne laissait planer aucun doute : "Pour tous ceux qui veulent savoir ce que Mason Greenwood m'a fait." Peu de temps après, elle a retiré les images.Elle a toutefois accusé officiellement Greenwood d'agression sexuelle et de coups et blessures. Après cela, la police de Manchester a arrêté le jour ce lundi 31 janvier. L'enquête sur ces accusations est toujours en cours, mais les conséquences pour le joueur de 20 ans risquent d'être énormes.Manchester United l'a suspendu jusqu'à nouvel ordre. Nike, l'un de ses sponsors, n'a même pas attendu la fin de l'enquête : il a immédiatement rompu le contrat le liant au joueur. "Nous sommes très préoccupés par ces allégations et nous suivons la situation de près", indique le communiqué de presse de la marque à la virgule.Selon le Daily Mail , certains poids lourds du vestiaire, comme Cristiano Ronaldo, David de Gea et Paul Pogba, ont arrêté de suivre Greenwood sur les réseaux sociaux. Manchester United recevrait également des plaintes d'un certain nombre de supporters, qui demandent le remboursement de l'argent qu'ils ont payé pour le maillot de Greenwood.