En 2013, le Bayern a transféré Mario Götze pour 37 millions et maintenant, c'est l'avant polonais Robert Lewandowski qui a rejoint le champion, gratuitement. Le Borussia a toutefois anticipé son départ en embauchant pour 18,5 millions l'international italien du Torino, Ciro Immobile. Reste à voir si le meilleur buteur de Serie A s'intègrera rapidement. D'après le mémorable entraîneur italien Giovanni Trapattoni, il n'aura pas besoin de beaucoup de temps. Il décrit Immobile comme un footballeur en plein développement, qui a bien fait de choisir Dortmund et surtout son entraîneur, Jürgen Klopp. Trapattoni, maintenant âgé de 75 ans mais immortel en Allemagne depuis qu'en rage, il s'en est pris publiquement à son noyau quand il entraînait le Bayern, estime que peu de coaches sont capables d'accélérer la progression de leurs joueurs avec la maîtrise de Klopp.

Les footballeurs du Borussia Dortmund restent très convoités sur le marché des transferts. Manchester United a proposé 20 millions d'euros pour le défenseur Mats Hummels, une offre repoussée par le club. Jürgen Klopp a d'ailleurs dit aux supporters que le départ d'Hummels était aussi exclu que le transfert de Marco Reus, ce qui a rassuré les fans les plus fidèles d'Europe. Le Borussia dispute tous ses matches de Bundesliga dans un stade comble, devant 80.000 spectateurs.

Pourtant, Marco Reus suscite la convoitise. Le médian/attaquant, blessé à la cheville, a raté le Mondial et son contrat à Dortmund vient à échéance en 2017 seulement mais une clause lui permet de partir en été 2015 contre 35 millions. Les observateurs sont certains que Reus en fera usage. Le Bayern serait particulièrement intéressé par le joueur, transféré en 2012 du Borussia Mönchengladbach à Dortmund pour 17 millions. On prête à Dortmund l'intention de racheter cette clause en portant son salaire annuel de cinq à sept millions. Karl-Heinz Rummenigge, l'homme fort du Bayern, a déjà fait remarquer que Dortmund ne parviendrait jamais à garder Reus, ce qui a incité Hans-Joachim Watzke, le CEO de Dortmund, à se demander de quoi le Bayern se mêlait, mais ces altercations sont fréquentes entre les deux clubs.

Marco Reus ne se soucie que d'une chose pour l'heure : sa revalidation. Il suit son programme avec application et tout se déroule bien. Alors qu'on le pensait indisponible pour trois mois, il devrait effectuer sa rentrée début septembre, voire même un peu plus tôt si tout continue à bien se dérouler. Reus espère être prêt le 3 septembre, quand l'Allemagne affrontera l'Argentine en match amical à Düsseldorf. Quatre jours plus tard, le 7 septembre, le champion du monde entame sa campagne de qualification pour l'EURO à Dortmund contre l'Ecosse mais ces matches viennent sans doute trop tôt pour Marco Reus, qui devra d'abord retrouver son rythme au Borussia.

Comme son coéquipier Ilkay Gündogan, par ailleurs. Le médian international, d'origine turque, conférait plus de corps au jeu de son équipe, lui aussi, mais une délicate opération chirurgicale au dos l'a écarté des terrains pendant un an. Son retour apportera une énorme plus-value à Dortmund.

PAR JACQUES SYS

En 2013, le Bayern a transféré Mario Götze pour 37 millions et maintenant, c'est l'avant polonais Robert Lewandowski qui a rejoint le champion, gratuitement. Le Borussia a toutefois anticipé son départ en embauchant pour 18,5 millions l'international italien du Torino, Ciro Immobile. Reste à voir si le meilleur buteur de Serie A s'intègrera rapidement. D'après le mémorable entraîneur italien Giovanni Trapattoni, il n'aura pas besoin de beaucoup de temps. Il décrit Immobile comme un footballeur en plein développement, qui a bien fait de choisir Dortmund et surtout son entraîneur, Jürgen Klopp. Trapattoni, maintenant âgé de 75 ans mais immortel en Allemagne depuis qu'en rage, il s'en est pris publiquement à son noyau quand il entraînait le Bayern, estime que peu de coaches sont capables d'accélérer la progression de leurs joueurs avec la maîtrise de Klopp. Les footballeurs du Borussia Dortmund restent très convoités sur le marché des transferts. Manchester United a proposé 20 millions d'euros pour le défenseur Mats Hummels, une offre repoussée par le club. Jürgen Klopp a d'ailleurs dit aux supporters que le départ d'Hummels était aussi exclu que le transfert de Marco Reus, ce qui a rassuré les fans les plus fidèles d'Europe. Le Borussia dispute tous ses matches de Bundesliga dans un stade comble, devant 80.000 spectateurs. Pourtant, Marco Reus suscite la convoitise. Le médian/attaquant, blessé à la cheville, a raté le Mondial et son contrat à Dortmund vient à échéance en 2017 seulement mais une clause lui permet de partir en été 2015 contre 35 millions. Les observateurs sont certains que Reus en fera usage. Le Bayern serait particulièrement intéressé par le joueur, transféré en 2012 du Borussia Mönchengladbach à Dortmund pour 17 millions. On prête à Dortmund l'intention de racheter cette clause en portant son salaire annuel de cinq à sept millions. Karl-Heinz Rummenigge, l'homme fort du Bayern, a déjà fait remarquer que Dortmund ne parviendrait jamais à garder Reus, ce qui a incité Hans-Joachim Watzke, le CEO de Dortmund, à se demander de quoi le Bayern se mêlait, mais ces altercations sont fréquentes entre les deux clubs. Marco Reus ne se soucie que d'une chose pour l'heure : sa revalidation. Il suit son programme avec application et tout se déroule bien. Alors qu'on le pensait indisponible pour trois mois, il devrait effectuer sa rentrée début septembre, voire même un peu plus tôt si tout continue à bien se dérouler. Reus espère être prêt le 3 septembre, quand l'Allemagne affrontera l'Argentine en match amical à Düsseldorf. Quatre jours plus tard, le 7 septembre, le champion du monde entame sa campagne de qualification pour l'EURO à Dortmund contre l'Ecosse mais ces matches viennent sans doute trop tôt pour Marco Reus, qui devra d'abord retrouver son rythme au Borussia. Comme son coéquipier Ilkay Gündogan, par ailleurs. Le médian international, d'origine turque, conférait plus de corps au jeu de son équipe, lui aussi, mais une délicate opération chirurgicale au dos l'a écarté des terrains pendant un an. Son retour apportera une énorme plus-value à Dortmund. PAR JACQUES SYS