Le Maroc, qui devait être le pays organisateur, avait demandé à plusieurs reprises à la CAF le report de la CAN à cause de l'épidémie d'Ebola, ce que l'instance suprême du football africain a exclu. La CAF annoncera "sous peu" le pays choisi pour accueillir la compétition à la place du Maroc, a-t-elle indiqué à l'issue de son Comité exécutif au Caire.

"Le Comité Exécutif a pris note de la réception, le 10 novembre, de quelques candidatures d'associations nationales confirmant leur souhait d'organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées", a précisé la CAF dans un communiqué publié sur son site internet. "Ces candidatures sont actuellement à l'étude, et le Comité Exécutif finalisera la sélection de l'association nationale retenue sous peu, et confirmera le lieu et la date du tirage au sort de la phase finale par la même occasion", poursuit le texte.

Outre la disqualification du Maroc, la CAF a laissé entendre qu'elle pourrait décider de sanctions ultérieures envers ce pays: "La Commission d'Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations Orange appliquera ultérieurement les dispositions règlementaires qui s'imposent, suite au non-respect par la Fédération Royale Marocaine de Football des clauses règlementaires et contractuelles" liées à l'organisation de la compétition.

Le Maroc, qui devait être le pays organisateur, avait demandé à plusieurs reprises à la CAF le report de la CAN à cause de l'épidémie d'Ebola, ce que l'instance suprême du football africain a exclu. La CAF annoncera "sous peu" le pays choisi pour accueillir la compétition à la place du Maroc, a-t-elle indiqué à l'issue de son Comité exécutif au Caire."Le Comité Exécutif a pris note de la réception, le 10 novembre, de quelques candidatures d'associations nationales confirmant leur souhait d'organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées", a précisé la CAF dans un communiqué publié sur son site internet. "Ces candidatures sont actuellement à l'étude, et le Comité Exécutif finalisera la sélection de l'association nationale retenue sous peu, et confirmera le lieu et la date du tirage au sort de la phase finale par la même occasion", poursuit le texte.Outre la disqualification du Maroc, la CAF a laissé entendre qu'elle pourrait décider de sanctions ultérieures envers ce pays: "La Commission d'Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations Orange appliquera ultérieurement les dispositions règlementaires qui s'imposent, suite au non-respect par la Fédération Royale Marocaine de Football des clauses règlementaires et contractuelles" liées à l'organisation de la compétition.