La position de Ernesto Valverde est de plus en plus fragile du côté de Barcelone. Déjà entamé au soir de l'humiliation à Anfield, le crédit du coach du Barça a de nouveau été affaibli suite à la défaite en finale de Coupe du Roi, face à Valence. Et si Lionel Messi, le capitaine, a maintenu sa confiance en son entraîneur, les dirigeants catalans songeraient à se séparer de l'ancien technicien de Bilbao. Il y aura une réunion aujourd'hui, dans les bureaux de la cité sportive Joan Gamper, centre d'entraînement de l'équipe catalane.

Mais la surprise ne vient pas de cette nouvelle, mais plus des possibles successeurs, évoqués par le quotidien catalan Sport. On y aperçoit le sélectionneur des Diables Rouges, Roberto Martinez. Mais pas que, on peut également voir les noms de Ronal Koeman, Max Allegri, Erik Ten Hag, Luarent Blanc ou encore Unai Emery.

"Selon le programme Tu Diràs de RAC1, Roberto Martinez, 45 ans, est l'option numéro 1 pour entraîner le Barça. Cela signifie, tout d'abord, que la position d'Ernesto Valverde est déjà gravement menacée" écrit le quotidien sportif AS sur son site. AS souligne que le sélectionneur de l'équipe de Belgique, d'origine catalane, est sous contrat jusqu'à l'issue de l'Euro 2020. Autre quotidien incontournable en Espagne, Marca résume la situation. "Ernesto Valverde est toujours en fonction, du moins pour le moment, non seulement en raison de sa valeur incontestable mais aussi parce qu'il a deux supports fondamentaux : Josep Maria Bartomeu (président du club) et le vestiaire dirigé par Leo Messi. Dans tous les cas, l'entité s'active au cas où le technicien devait s'en aller. Et le mieux placé pour le remplacer est le Catalan Robert Martinez."

"Je ne donne mon 'oui' à personne sans avoir parlé à Verhaeghe et Bayat"

Cependant, du fait de ses origines, Martinez tiendrait la corde. Natif de Catalogne, le FCB l'aurait contacté, dans l'optique dereprendre l'équipe dès la saison prochaine. Pour l'instant, le coach national reste énigmatique sur la question. Contacté par Het Nieuwsblad, Martinez a réagi à cette rumeur et ne ferme pas totalement la porte au Barça . "Je ne donne mon 'oui' à personne sans d'abord avoir parlé à Bart (Verhaeghe) et Mehdi (Bayat)."

A un peu plus d'un an de l'Euro 2020, devrions-nous avoir peur pour le futur de l'entraineur fédéral ? Seul l'avenir nous le dira.

Blaise Vanderlinden