La Belgique a retrouvé son allant offensif et sa maîtrise dimanche face à la Croatie dans son dernier match de préparation avant l'Euro. Grâce à un but de Romelu Lukaku, les Diables Rouges l'ont emporté 1-0. Eden Hazard a effectué son retour après plus d'un an et demi d'absence. La Belgique débutera son tournoi continental dans six jours déjà contre la Russie, à Saint-Pétersbourg.

Six changements dans le onze pour ce 800e match de l'histoire des Diables

Les Diables rouges chantent l'hymne national pour le 800e match de leur histoire., iStock
Les Diables rouges chantent l'hymne national pour le 800e match de leur histoire. © iStock

Roberto Martinez a débuté la rencontre en effectuant six changements dans son onze de base par rapport au partage contre la Grèce jeudi (1-1) en titularisant Thibaut Courtois, Jan Vertonghen, capitaine pour sa 127e "cape", Nacer Chadli, Youri Tielemans, Timothy Castagne et Dries Mertens.

Ce 800e match de l'histoire de l'équipe nationale a débuté sous le regard de quelques fans particuliers. En effet, la fédération belge a invité plusieurs dizaines de supporters autistes qui ont des difficultés à suivre un match normal avec tout le bruit que cela comporte.

Ce 8e duel entre les deux nations, le premier depuis octobre 2013 et une victoire belge qui avait permis aux Diables Rouges de se qualifier pour le Mondial 2014 (Romelu Lukaku avait marqué un doublé lors de cette rencontre), a débuté par plusieurs longues possessions croates.

Modric fait étalage de sa technique, Lukaku et Carrasco trouvent le montant

Nacer Chadli a tenté sa chance au but, sans inquiéter Dominik Livakovic (11e), alors que Luka Modric a illuminé la rencontre de plusieurs gestes techniques mais Ante Rebic n'a pas pu en profiter (20e).

La phalange de Roberto Martinez a hérité de la première double occasion franche à la 31e. Dans son style caractéristique, Romelu Lukaku est parvenu à se retourner pour décrocher une frappe qui est venue mourir sur le poteau. Présent au rebond, Yannick Carrasco a lui trouvé la transversale de la tête. Dans la foulée, Ivan Perisic est parti en contre mais Toby Alderweireld a contré sa frappe.

Romelu Lukaku était intenable ce dimanche soir, iStock
Romelu Lukaku était intenable ce dimanche soir © iStock

Le 60e but de Lukaku

Peu autoritaire depuis le début de la partie, Livakovic n'est pas intervenu sur un corner belge tiré par Dries Mertens. Le ballon, disputé par Vertonghen et Denayer, est finalement arrivé chez Romelu Lukaku, qui ne s'est pas fait prier pour marquer, d'un tir en pivot à la retourne, son 60e but en 93 apparitions chez les Diables (1-0, 38e).

Bien que privés de ballon en début de match, les Diables ont regagné les vestiaires avec un avantage mérité, Thibaut Courtois n'ayant pas dû effectuer le moindre arrêt dans ce premier acte.

La Belgique a entamé le second par une nouvelle occasion franche signée Yannick Carrasco. Le champion d'Espagne, remuant sur son flanc gauche, a hérité d'un bon centre de Castagne mais a trop enlevé sa frappe (51e).

Une image qu'on n'avait plus vue depuis novembre 2019: Eden Hazard sous le maillot des Diables., iStock
Une image qu'on n'avait plus vue depuis novembre 2019: Eden Hazard sous le maillot des Diables. © iStock

Une bonne montée d'Eden Hazard, Livakovic et Courtois s'illustrent

Après la montée au jeu de Thomas Vermaelen à la mi-temps et celles de Hans Vanaken (68e) et de Thorgan Hazard (71e), les Diables ont vu leur capitaine Eden Hazard effectuer son retour, lui qui n'avait plus joué depuis novembre 2019 en raisons de multiples blessures et d'une infection au coronavirus. Le Brainois se remet d'une blessure à la cuisse.

Les Diables auraient pu s'imposer 2-0 mais c'était sans compter sur Livakovic, auteur d'une double superbe parade devant Lukaku, idéalement servi par Vanaken (88e). La Croatie aussi aurait pu marquer dans les arrêts de jeu mais Courtois a sorti avec brio la reprise de Josip Brekalo (90e+2).

La Belgique, qui rejoindra Saint-Pétersbourg vendredi en début d'après-midi, débutera son tournoi continental contre la Russie samedi sur le coup de 21h (heure belge). Versés dans le groupe B, les Diables défieront ensuite le Danemark à Copenhague le 17 juin et la Finlande le 21 juin, une nouvelle fois à Saint-Pétersbourg.

La Belgique a retrouvé son allant offensif et sa maîtrise dimanche face à la Croatie dans son dernier match de préparation avant l'Euro. Grâce à un but de Romelu Lukaku, les Diables Rouges l'ont emporté 1-0. Eden Hazard a effectué son retour après plus d'un an et demi d'absence. La Belgique débutera son tournoi continental dans six jours déjà contre la Russie, à Saint-Pétersbourg.Six changements dans le onze pour ce 800e match de l'histoire des DiablesRoberto Martinez a débuté la rencontre en effectuant six changements dans son onze de base par rapport au partage contre la Grèce jeudi (1-1) en titularisant Thibaut Courtois, Jan Vertonghen, capitaine pour sa 127e "cape", Nacer Chadli, Youri Tielemans, Timothy Castagne et Dries Mertens. Ce 800e match de l'histoire de l'équipe nationale a débuté sous le regard de quelques fans particuliers. En effet, la fédération belge a invité plusieurs dizaines de supporters autistes qui ont des difficultés à suivre un match normal avec tout le bruit que cela comporte. Ce 8e duel entre les deux nations, le premier depuis octobre 2013 et une victoire belge qui avait permis aux Diables Rouges de se qualifier pour le Mondial 2014 (Romelu Lukaku avait marqué un doublé lors de cette rencontre), a débuté par plusieurs longues possessions croates.Modric fait étalage de sa technique, Lukaku et Carrasco trouvent le montant Nacer Chadli a tenté sa chance au but, sans inquiéter Dominik Livakovic (11e), alors que Luka Modric a illuminé la rencontre de plusieurs gestes techniques mais Ante Rebic n'a pas pu en profiter (20e). La phalange de Roberto Martinez a hérité de la première double occasion franche à la 31e. Dans son style caractéristique, Romelu Lukaku est parvenu à se retourner pour décrocher une frappe qui est venue mourir sur le poteau. Présent au rebond, Yannick Carrasco a lui trouvé la transversale de la tête. Dans la foulée, Ivan Perisic est parti en contre mais Toby Alderweireld a contré sa frappe.Le 60e but de Lukaku Peu autoritaire depuis le début de la partie, Livakovic n'est pas intervenu sur un corner belge tiré par Dries Mertens. Le ballon, disputé par Vertonghen et Denayer, est finalement arrivé chez Romelu Lukaku, qui ne s'est pas fait prier pour marquer, d'un tir en pivot à la retourne, son 60e but en 93 apparitions chez les Diables (1-0, 38e). Bien que privés de ballon en début de match, les Diables ont regagné les vestiaires avec un avantage mérité, Thibaut Courtois n'ayant pas dû effectuer le moindre arrêt dans ce premier acte. La Belgique a entamé le second par une nouvelle occasion franche signée Yannick Carrasco. Le champion d'Espagne, remuant sur son flanc gauche, a hérité d'un bon centre de Castagne mais a trop enlevé sa frappe (51e).Une bonne montée d'Eden Hazard, Livakovic et Courtois s'illustrent Après la montée au jeu de Thomas Vermaelen à la mi-temps et celles de Hans Vanaken (68e) et de Thorgan Hazard (71e), les Diables ont vu leur capitaine Eden Hazard effectuer son retour, lui qui n'avait plus joué depuis novembre 2019 en raisons de multiples blessures et d'une infection au coronavirus. Le Brainois se remet d'une blessure à la cuisse. Les Diables auraient pu s'imposer 2-0 mais c'était sans compter sur Livakovic, auteur d'une double superbe parade devant Lukaku, idéalement servi par Vanaken (88e). La Croatie aussi aurait pu marquer dans les arrêts de jeu mais Courtois a sorti avec brio la reprise de Josip Brekalo (90e+2).La Belgique, qui rejoindra Saint-Pétersbourg vendredi en début d'après-midi, débutera son tournoi continental contre la Russie samedi sur le coup de 21h (heure belge). Versés dans le groupe B, les Diables défieront ensuite le Danemark à Copenhague le 17 juin et la Finlande le 21 juin, une nouvelle fois à Saint-Pétersbourg.