Malgré leur faux pas face aux Gallois dans l'ultime rencontre de la phase qualificative pour le Mondial brésilien, les Diables rouges intégreront officiellement le top cinq du classement FIFA ce jeudi, lors de la traditionnelle mise à jour mensuelle de celui-ci.

La Belgique gagne donc une place au détriment de l'Italie, qui paie au prix fort son nul peu flatteur face à l'Arménie. En effet, la Squadra Azzurra dégringole de la quatrième à la huitième place de ce classement si particulier. Une chute qui, en cas de victoire - fort probable - de l'Uruguay face à la Jordanie lors d'un très déséquilibré barrage intercontinental, priverait vraisemblablement les Italiens d'un fauteuil de tête de série en vue du Mondial.

La Belgique tête de série

Les sept équipes qui tiendront compagnie au pays organisateur dans le pot 1 le six décembre prochain sont donc l'Espagne, l'Allemagne et l'Argentine, mais aussi les surprenantes Colombie, Belgique et Suisse, en plus de l'Uruguay.
De quoi faire grincer des dents au sein de nations comme l'Italie, les Pays-Bas, l'Angleterre ou la France. Cette dernière doit particulièrement maudire le classement FIFA, qui la prive d'une place de tête de série dans les barrages européens pour...un petit point, au détriment de l'Ukraine.

Mais comment est calculé ce classement ?

Tout se fait sur base d'une formule mathématique, inventée par la FIFA : P=M x I x T/100 x C x 100. Une formule incompréhensible sans quelques explications.

P représente le nombre de points obtenus lors de la rencontre.
M désigne les points obtenus durant le match. (Soit 3 en cas de victoire, 1 en cas de match nul.)
I est un coefficient variable en fonction de l'importance d'un match. (4 pour une Coupe du Monde, 3 pour un Euro, 2,5 pour une phase éliminatoire, ou 1 pour un amical par exemple).
T correspond à la valeur de l'équipe adverse soustraite de 200. Par exemple, un adversaire qui affrontera désormais les Belges aura un "T" de 200-5. Soit 195.
C est la valeur attribuée au continent. 1 pour l'Europe, 0,85 pour l'Océanie ...

En pratique, le match contre le pays de Galles a rapporté aux Belges 1 x 2,5 x 1,48 x 1 x 100 = 370

Pourquoi la Belgique est-elle si bien classée ?


Malgré sa longue absence en tournois internationaux, les Belges figurent désormais en cinquième position. La raison est simple. La Fifa désire que son classement soit une photographie fidèle aux performances récentes des équipes. Ainsi, les points des grands tournois internationaux récents ne sont pas pris en compte dans l'addition totale des points. Au grand damne de nos voisins français.

LE CLASSEMENT FIFA (officialisé jeudi)
1. Espagne - 1.513 points
2. Allemagne - 1.311 points
3. Argentine - 1.266 points
4. Colombie - 1.178 points
5. Belgique - 1.175 points
6. Uruguay - 1.164 points
7. Suisse - 1.138 points
8. Italie - 1.136 points
9. Pays-Bas - 1.136 points
10. Angleterre - 1.080 points
11. Brésil - 1.078 points
12. Chili - 1.051 points
13. États-Unis - 1.040 points
14. Portugal - 1.036 points
15. Grèce - 983 points
16. Bosnie - 925 points
17. Côte d'Ivoire - 917 points
18. Croatie - 901 points
19. Russie - 874 points
20. Ukraine - 871 points

Malgré leur faux pas face aux Gallois dans l'ultime rencontre de la phase qualificative pour le Mondial brésilien, les Diables rouges intégreront officiellement le top cinq du classement FIFA ce jeudi, lors de la traditionnelle mise à jour mensuelle de celui-ci. La Belgique gagne donc une place au détriment de l'Italie, qui paie au prix fort son nul peu flatteur face à l'Arménie. En effet, la Squadra Azzurra dégringole de la quatrième à la huitième place de ce classement si particulier. Une chute qui, en cas de victoire - fort probable - de l'Uruguay face à la Jordanie lors d'un très déséquilibré barrage intercontinental, priverait vraisemblablement les Italiens d'un fauteuil de tête de série en vue du Mondial. La Belgique tête de série Les sept équipes qui tiendront compagnie au pays organisateur dans le pot 1 le six décembre prochain sont donc l'Espagne, l'Allemagne et l'Argentine, mais aussi les surprenantes Colombie, Belgique et Suisse, en plus de l'Uruguay. De quoi faire grincer des dents au sein de nations comme l'Italie, les Pays-Bas, l'Angleterre ou la France. Cette dernière doit particulièrement maudire le classement FIFA, qui la prive d'une place de tête de série dans les barrages européens pour...un petit point, au détriment de l'Ukraine. Mais comment est calculé ce classement ? Tout se fait sur base d'une formule mathématique, inventée par la FIFA : P=M x I x T/100 x C x 100. Une formule incompréhensible sans quelques explications. P représente le nombre de points obtenus lors de la rencontre. M désigne les points obtenus durant le match. (Soit 3 en cas de victoire, 1 en cas de match nul.) I est un coefficient variable en fonction de l'importance d'un match. (4 pour une Coupe du Monde, 3 pour un Euro, 2,5 pour une phase éliminatoire, ou 1 pour un amical par exemple). T correspond à la valeur de l'équipe adverse soustraite de 200. Par exemple, un adversaire qui affrontera désormais les Belges aura un "T" de 200-5. Soit 195. C est la valeur attribuée au continent. 1 pour l'Europe, 0,85 pour l'Océanie ... En pratique, le match contre le pays de Galles a rapporté aux Belges 1 x 2,5 x 1,48 x 1 x 100 = 370 Pourquoi la Belgique est-elle si bien classée ? Malgré sa longue absence en tournois internationaux, les Belges figurent désormais en cinquième position. La raison est simple. La Fifa désire que son classement soit une photographie fidèle aux performances récentes des équipes. Ainsi, les points des grands tournois internationaux récents ne sont pas pris en compte dans l'addition totale des points. Au grand damne de nos voisins français. LE CLASSEMENT FIFA (officialisé jeudi) 1. Espagne - 1.513 points 2. Allemagne - 1.311 points 3. Argentine - 1.266 points 4. Colombie - 1.178 points 5. Belgique - 1.175 points 6. Uruguay - 1.164 points 7. Suisse - 1.138 points 8. Italie - 1.136 points 9. Pays-Bas - 1.136 points 10. Angleterre - 1.080 points 11. Brésil - 1.078 points 12. Chili - 1.051 points 13. États-Unis - 1.040 points 14. Portugal - 1.036 points 15. Grèce - 983 points 16. Bosnie - 925 points 17. Côte d'Ivoire - 917 points 18. Croatie - 901 points 19. Russie - 874 points 20. Ukraine - 871 points