Israël reste sur une défaite 1-2 concédée samedi face à Chypre. "J'en ai encore parlé aujourd'hui avec mes joueurs, afin de les stimuler pour le match contre les Diables Rouges", dit Guttman. "Nous serons face à une des meilleures équipes du monde. Pour chaquer poste, les Diables Rouges ont un joueur de niveau mondial. Mais nous devons y croire".

"Je veux voir une équipe d'Israël organisée mardi", poursuit le coach israélien. "J'espère que les leaders comme Tal Ben Haim, Eran Zahavi et Tomer Hemed pourront montrer la voie à suivre aux autres joueurs".

Eli Guttman ne tient pas à s'épancher son son avenir. "J'en dirai plus après le dernier match de qualifications. Ce qui doit être communiqué sera alors communiqué. Je n'ai parlé avec personne de l'Hapoel Tel Aviv, je suis encore de tout coeur avec l'équipe nationale", dit-il.

Comme son entraîneur, le capitaine Tal Ben Haim a été vivement critiqué après la défaite face à Chypre. "Ce n'est pas un secret, nous n'avons pas bien joué contre Chypre, mais ce n'est pas le moment d'en parler", dit l'ancien joueur du Standard, aujourd'hui au Maccabi Tel Aviv. "Notre entraîneur ne mérite pas toutes ces critiques. En professionnels, nous monterons sur le terrain mardi avec l'intention de gagner face à une des meilleues équipes du monde".

Israël ne pourra pas compter mardi sur le milieu du Celtic Nir Bitton, auteur du but du 1-1 samedi face à Chypre, mais qui sera suspendu. "Bitton est un bon joueur, mais face aux Diables Rouges, c'est en équipe qu'il faudra jouer. Je ne vais pas changer grand chose à l'équipe par rapport à samedi", avance Eli Guttman. Ofir Marciano, le gardien de Mouscron-Péruwelz, devrait donc se retrouver de nouveau entre les perches.

Israël reste sur une défaite 1-2 concédée samedi face à Chypre. "J'en ai encore parlé aujourd'hui avec mes joueurs, afin de les stimuler pour le match contre les Diables Rouges", dit Guttman. "Nous serons face à une des meilleures équipes du monde. Pour chaquer poste, les Diables Rouges ont un joueur de niveau mondial. Mais nous devons y croire". "Je veux voir une équipe d'Israël organisée mardi", poursuit le coach israélien. "J'espère que les leaders comme Tal Ben Haim, Eran Zahavi et Tomer Hemed pourront montrer la voie à suivre aux autres joueurs". Eli Guttman ne tient pas à s'épancher son son avenir. "J'en dirai plus après le dernier match de qualifications. Ce qui doit être communiqué sera alors communiqué. Je n'ai parlé avec personne de l'Hapoel Tel Aviv, je suis encore de tout coeur avec l'équipe nationale", dit-il. Comme son entraîneur, le capitaine Tal Ben Haim a été vivement critiqué après la défaite face à Chypre. "Ce n'est pas un secret, nous n'avons pas bien joué contre Chypre, mais ce n'est pas le moment d'en parler", dit l'ancien joueur du Standard, aujourd'hui au Maccabi Tel Aviv. "Notre entraîneur ne mérite pas toutes ces critiques. En professionnels, nous monterons sur le terrain mardi avec l'intention de gagner face à une des meilleues équipes du monde". Israël ne pourra pas compter mardi sur le milieu du Celtic Nir Bitton, auteur du but du 1-1 samedi face à Chypre, mais qui sera suspendu. "Bitton est un bon joueur, mais face aux Diables Rouges, c'est en équipe qu'il faudra jouer. Je ne vais pas changer grand chose à l'équipe par rapport à samedi", avance Eli Guttman. Ofir Marciano, le gardien de Mouscron-Péruwelz, devrait donc se retrouver de nouveau entre les perches.