"Ils sont les favoris. Mais il y a aussi la Croatie, on ne sait jamais à quoi s'attendre avec eux" a déclaré Santos à l'agence de presse Lusa. "Il y a plusieurs équipes avec du potentiel et il y a toujours des surprises". Santos cite en exemple le Pays de Galles, demi-finaliste lors de la précédente édition en 2016. Les Gallois avaient d'ailleurs éliminé les Diables Rouges en quarts de finale avant que le Portugal ne mette fin à leur parcours.

Le champion d'europe en titre a tiré une phase de poule compliquée avec la France et l'Allemagne. Le Portugal ouvrira son Euro le 15 juin contre la Hongrie.

"Ils sont les favoris. Mais il y a aussi la Croatie, on ne sait jamais à quoi s'attendre avec eux" a déclaré Santos à l'agence de presse Lusa. "Il y a plusieurs équipes avec du potentiel et il y a toujours des surprises". Santos cite en exemple le Pays de Galles, demi-finaliste lors de la précédente édition en 2016. Les Gallois avaient d'ailleurs éliminé les Diables Rouges en quarts de finale avant que le Portugal ne mette fin à leur parcours. Le champion d'europe en titre a tiré une phase de poule compliquée avec la France et l'Allemagne. Le Portugal ouvrira son Euro le 15 juin contre la Hongrie.