Elle a ainsi décidé d'étayer le message que l'attaquant des Diables Rouges a diffusé via ses propres réseaux sociaux et lance un appel aux jeunes pour les inviter à réfléchir au cours d'un exercice de brainstorming sur la manière de lutter contre la discrimination et les chants racistes sur et autour des terrains de football en Belgique.

Ainsi, l'Union belge réitère fermement sa position contre toute forme de discrimination. "Aujourd'hui, l'Union belge lance un hackathon pour plus de diversité, en collaboration avec l'asbl Route 2030. Concrètement, l'Union Belge invite les jeunes de 16 à 25 ans à réfléchir en équipes au cours d'un hackathon à la manière dont l'Union Belge pourrait éliminer toute forme de discrimination et de chants blessants des terrains de football belges. Les meilleures idées présentées le samedi 19 octobre serviront de base au plan stratégique 2020-2024, façonné actuellement par l'Union belge. Les jeunes qui souhaitent participer au hackathon et présenter leurs idées à la fin de la journée devant un jury, composé de représentants du monde du football et d'experts en matière de diversité et de discrimination, doivent s'inscrire via le site internet www.belgianfootball.be. Les lauréats recevront des tickets pour les matchs des Diables Rouges et des Red Flames, et auront peut-être la chance de remporter un maillot signé. "Le racisme est intolérable et c'est vraiment triste de constater qu'il faille encore lutter contre ce fléau en 2019", déclare le CEO Peter Bossaert.