La popularité mondiale de l'eSport a explosé ces dernières années. L'instance mondiale du football, la FIFA, s'est engouffrée dans la brèche. Un championnat du monde individuel de FIFA19 existait déjà. A présent, une FIFA eNations Cup va être organisée. Vingt équipes y participeront, avec un prize money de 100.000 dollars (88.000 euros). Il n'y aura cependant pas d'équipe belge.

Pourtant, la Belgique a été le deuxième pays européen à se dôter d'une équipe nationale en esport. Et la Pro League a organisé le week-end dernier le premier championnat pour les clubs professionnels. L'Union belge (URBSFA) a bien reçu l'invitation, mais ne participera pas à la FIFA eNations Cup. "Nous avons beaucoup d'intérêt pour l'esport. Nous comprenons la déception de nos Belgian eDevils", a déclaré le porte-parole Pierre Cornez.

L'Union belge estime qu'il est trop tôt pour sauter le pas. "Nous avons subi de nombreux changements internes ces derniers temps. Nous ne voulons pas nous lancer dans l'aventure sans avoir défini une stratégie à long terme. Il y a encore beaucoup d'incertitude", a ajouté Cornez. "Cela ne peut pas être un 'one shot'. Nous aimerions mettre en place un vrai projet autour des Belgian eDevils, mais chaque chose en son temps."