Dans ce format, les 52 pays européens participant (54 moins la Russie, pays hôte automatiquement qualifié, et Gibraltar, membre de l'UEFA mais pas encore de la Fifa) seraient divisés en neuf groupes (sept groupes de six, et deux de cinq). Les neuf premiers de chaque groupe seraient qualifiés directement pour le Mondial, et les huit meilleurs deuxièmes s'affronteraient en barrages. Les matches des qualifications européennes se dérouleraient entre septembre 2016 et novembre 2017.

Cette proposition doit maintenant être validée par la Fifa. "C'est objectif et juste de dire que l'Europe mérite 13 équipes qualifiées, plus la Russie pays hôte, car, par exemple, les trois derniers pays à avoir remporté le Mondial sont européens", a expliqué le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino à l'issue d'un comité exécutif à Vienne. L'Italie a gagné en 2006, l'Espagne en 2010 et l'Allemagne en 2014.

Le tirage au sort des qualifications du Mondial-2018 aura lieu le 25 juillet à Saint-Pétersbourg en Russie.

Dans ce format, les 52 pays européens participant (54 moins la Russie, pays hôte automatiquement qualifié, et Gibraltar, membre de l'UEFA mais pas encore de la Fifa) seraient divisés en neuf groupes (sept groupes de six, et deux de cinq). Les neuf premiers de chaque groupe seraient qualifiés directement pour le Mondial, et les huit meilleurs deuxièmes s'affronteraient en barrages. Les matches des qualifications européennes se dérouleraient entre septembre 2016 et novembre 2017. Cette proposition doit maintenant être validée par la Fifa. "C'est objectif et juste de dire que l'Europe mérite 13 équipes qualifiées, plus la Russie pays hôte, car, par exemple, les trois derniers pays à avoir remporté le Mondial sont européens", a expliqué le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino à l'issue d'un comité exécutif à Vienne. L'Italie a gagné en 2006, l'Espagne en 2010 et l'Allemagne en 2014. Le tirage au sort des qualifications du Mondial-2018 aura lieu le 25 juillet à Saint-Pétersbourg en Russie.