Le 13 février dernier, le capitaine du Real Madrid avait été averti lors des dernières minutes du huitième de finale aller de la Ligue des Champions entre l'Ajax et les Madrilènes. Un bristol jaune qui lui fera manquer le match retour mais qui lui permettra de se présenter 'clean' lors de l'éventuel quart de finale.

Un raisonnement que le défenseur espagnol a avoué avoir fait lors d'une interview en fin de rencontre. Ramos est ensuite revenu sur ses propos mais le mal était fait et l'UEFA a décidé de le poursuivre. Il risque désormais une sanction bien plus lourde.

Le 13 février dernier, le capitaine du Real Madrid avait été averti lors des dernières minutes du huitième de finale aller de la Ligue des Champions entre l'Ajax et les Madrilènes. Un bristol jaune qui lui fera manquer le match retour mais qui lui permettra de se présenter 'clean' lors de l'éventuel quart de finale. Un raisonnement que le défenseur espagnol a avoué avoir fait lors d'une interview en fin de rencontre. Ramos est ensuite revenu sur ses propos mais le mal était fait et l'UEFA a décidé de le poursuivre. Il risque désormais une sanction bien plus lourde.