Mise à jour automatique:
On
Off
Les plus récents en premier Les plus anciens en premier

Fin du match

La Belgique est battue 0-2.

Et deuxième goal italien

0 - 2

Tête d'Origi mais...

la balle passe au-dessus de la transversale.

Deux cartons jaunes pour l'Italie

Pendant ce temps-là Ciman descend et Carrasco monte au jeu.

Origi monte sur le terrain

Romelu Lukaku en descend.

Belgique-Italie suivi par 55.408 spectateurs

Il y avait 55.408 spectateurs lundi soir au stade des Lumières de Lyon pour suivre la rencontre de l'Euro 2016 de football entre la Belgique et l'Italie selon les chiffres communiqués par l'UEFA.

Parmi eux entre 15.000 et 18.000 spectateurs belge. Via l'association des supporters des Diables Rouges, 1895, quelque 12.697 supporters belges avaient acheté un billet. D'autres s'étaient procurés des billets via l'UEFA.

Les trois meilleures assistances à ce jour dans l'Euro 2016 sont celles enregistrées au Stade de France: France-Roumanie (75.113) et Suède-Irlande (73.419) et celle à Marseille entre l'Angleterre et la Russie (62.343).

Le 18 juin au moins 9.685 supporters belges sont attendus à Bordeaux face à l'Irlande et 8.270 le 22 juin à Nice face à la Suède.

Dries Mertens monte sur le terrain

A la place de Radja Nainggolan.

Une très belle occasion pour Lukaku

Qui ne concrétise pas...

Deuxième mi-temps

Les supporters belges ne perdent pas confiance

Et les supporters réagissent

L'Italie marque le 1er but

57% de possession de balle pour les Diables

et 3 corners

Belle occasion

Le match est lancé

Pendant que les supporters échauffent leur voix

Les Diables à l'échauffement

Les Belges se dirigent vers le stade

Ciman et Fellaini dans le onze de base contre l'Italie

Laurent Ciman et Marouane Fellaini seront sur la pelouse au coup d'envoi du match lundi soir (21h00) face à l'Italie, pour l'entrée en action des Diables Rouges dans l'Euro 2016, à Lyon.

Comme attendu, Marc Wilmots a posté Thibaut Courtois dans le but, avec le quatuor Laurent Ciman-Toby Alderweireld-Thomas Vermaelen-Jan Vertonghen devant lui. En défense, Ciman est donc préféré à Thomas Meunier (et Jason Denayer), tandis qu'au centre le coach a placé le duo Alderweireld-Vermaelen, ce qui relègue Jan Vertonghen au back gauche, une place qu'il a l'habitude d'occuper chez les Diables.

En milieu de terrain, le sélectionneur a opté pour le triangle Axel Witsel-Radja Nainggolan-Marouane Fellaini, gage de puissance et de stature, "Big Fella" faisant glisser Kevin De Bruyne vers le flanc droit. Le capitaine Eden Hazard prend place à gauche, tandis que Romelu Lukaku, qui a marqué 4 fois lors de ses 4 derniers matches internationaux, est à la pointe de l'attaque.

La rencontre sera arbitrée par l'Anglais Mark Clattenburg. Entre 15.000 et 18.000 supporters belges sont attendus dans le stade.

-
© -

Les chiens aussi sont de fervents supporters (suite)

Les chiens aussi sont de fervents supporters

Peu de monde au stade de Lyon pour l'instant

Ambiance noir-jaune-rouge dans la navette vers le stade (vidéo)

Les supporters belges

Même Mannekenpis est en Diable Rouge

Pas de cannettes et de bouteilles d'alcool à Lyon

"Toute vente d'alcool" à emporter sera interdite "aux supporters et groupes de supporters des équipes participant à cette compétition", a annoncé la préfecture, ajoutant que commerçants et distributeurs pourraient si besoin solliciter l'intervention de la police pour faire appliquer cette directive.

De violents affrontements entre supporters russes et anglais ont éclaté samedi à Marseille, mais "aucun incident sérieux" n'est intervenu à Lyon, selon la préfecture.

"Nous savons qu'il y a un certain nombre de supporters belges plus difficiles, nous savons aussi que par exemple hier soir, des supporters ultras lyonnais cherchaient à en découdre avec des Belges, nous sommes mobilisés", a déclaré le préfet Michel Delpuech, sur la radio France Info.

Lundi, des supporters belges et italiens défilaient déjà dans les rues de Lyon, agitant des drapeaux aux couleurs de leur équipe nationale, en chantant et dans la bonne humeur.