Une frappe lointaine repoussée par le gardien, et Lukaku est déjà là, à l'affût, pour pousser la balle au fond et accroître encore l'avantage des Interistes face à la modeste équipe de Lecce, récente promue en Serie A, qui n'aura pas fait le poids à San Siro (4-0).

On ne va pas se mentir, ce n'était pas le but le plus compliqué de la carrière de Big Rom. Mais pour la confiance d'un attaquant, il n'y a rien de tel. Lukaku semble déjà comme un poisson dans l'eau avec les Nerazzurri. Son attitude corporelle est radicalement différente en comparaison avec ses derniers matchs sous le maillot de Manchester United. Volontaire, souriant, encourageant ou recadrant ses coéquipiers. Romelu semble être à Milan depuis des années. Et il devrait s'ériger comme un des leaders naturels de cette équipe, si ce n'est déjà le cas.

Tout semble réuni pour que le Belge brille avec l'Inter. Le système d'Antonio Conte, qui a tout fait pour attirer Lukaku à Milan, lui va comme un gant. En contre-attaque, tactique particulièrement appréciée de l'entraîneur italien, Rom' pourra bénéficier de nombreux espaces et, comme il l'a déjà démontré sur quelques actions hier, percuter dans la profondeur, ce qu'il affectionne plus que tout.

La presse italienne ne tarit pas d'éloges pour le joueur de 26 ans. "90 minutes ont suffi au géant Lukaku pour ensorceler San Siro", titre la Gazzetta dello Sport. "L'attaquant est rapidement devenu le chouchou des fans", affirme le journal sportif italien sur son site web.

"San Siro a une nouvelle idole. Son nom? Romelu Lukaku. L'homme à 75 millions d'euros a seulement mis 90 minutes avec le maillot Nerazzurri, numéro 9 sur les épaules, pour conquérir le peuple de l'Inter", encense la Gazzetta.

L'achat le plus cher de l'histoire de l'Inter fait le bonheur de tous dès le premier match. La Gazzetta dello Sport

"La première de Lukaku dans sa nouvelle maison commence déjà pendant l'échauffement avec de nombreux applaudissements du public Nerazzurri. Vient le rugissement à la lecture des équipes et du nom du Belge. Puis l'apothéose avec ce 3-0 inscrit après une heure de jeu. L'achat le plus cher de l'histoire de l'Inter fait le bonheur de tous dès le premier match", écrit la Gazzetta.

"San Siro est déjà à lui"

"Pour ceux qui l'admirent de la tribune, le numéro 9 se démarque, demande le ballon, bouge beaucoup. Il a un grand désir de proposer et l'entente avec son partenaire d'attaque Lautaro semble déjà très bonne. Lukaku semble être capable de tout faire, même s'il n'a joué que deux matches amicaux avec ses coéquipiers. Antonio Conte voulait un attaquant comme celui-ci. Et il l'a trouvé.", conclut la Gazzetta.

Sur les réseaux sociaux, les fans de l'Inter vont dans le même sens. "San Siro est déjà à lui. Ciao Icardi", "Il fait mieux que Ronaldo, Milito ou Icardi, qui n'avaient pas marqué à leurs débuts", peut-on lire.

Le principal intéressé s'en est aussi allé de son petit commentaire sur Instagram : "Je suis heureux de la victoire d'aujourd'hui, Forza Inter", a commenté Lukaku, qui a publié une vidéo où on le voit envoyer un missile durant l'échauffement.

"Un géant"

"Lukaku est un géant", a déclaré Antonio Conte en conférence de presse. "Et quel potentiel ! Ce soir, il a tout montré pourquoi nous avons tout fait pour l'attirer ici. Romelu est toujours souriant et veut travailler", a complimenté Conte.

null, reuters
null © reuters

Un entraîneur qui a tout fait pour le recruter, des tifosi qui l'adulent déjà et un premier but pour lancer sa première saison en Serie A: tous les feux sont au vert pour Big Rom en Italie.

Une frappe lointaine repoussée par le gardien, et Lukaku est déjà là, à l'affût, pour pousser la balle au fond et accroître encore l'avantage des Interistes face à la modeste équipe de Lecce, récente promue en Serie A, qui n'aura pas fait le poids à San Siro (4-0). On ne va pas se mentir, ce n'était pas le but le plus compliqué de la carrière de Big Rom. Mais pour la confiance d'un attaquant, il n'y a rien de tel. Lukaku semble déjà comme un poisson dans l'eau avec les Nerazzurri. Son attitude corporelle est radicalement différente en comparaison avec ses derniers matchs sous le maillot de Manchester United. Volontaire, souriant, encourageant ou recadrant ses coéquipiers. Romelu semble être à Milan depuis des années. Et il devrait s'ériger comme un des leaders naturels de cette équipe, si ce n'est déjà le cas.Tout semble réuni pour que le Belge brille avec l'Inter. Le système d'Antonio Conte, qui a tout fait pour attirer Lukaku à Milan, lui va comme un gant. En contre-attaque, tactique particulièrement appréciée de l'entraîneur italien, Rom' pourra bénéficier de nombreux espaces et, comme il l'a déjà démontré sur quelques actions hier, percuter dans la profondeur, ce qu'il affectionne plus que tout. La presse italienne ne tarit pas d'éloges pour le joueur de 26 ans. "90 minutes ont suffi au géant Lukaku pour ensorceler San Siro", titre la Gazzetta dello Sport. "L'attaquant est rapidement devenu le chouchou des fans", affirme le journal sportif italien sur son site web. "San Siro a une nouvelle idole. Son nom? Romelu Lukaku. L'homme à 75 millions d'euros a seulement mis 90 minutes avec le maillot Nerazzurri, numéro 9 sur les épaules, pour conquérir le peuple de l'Inter", encense la Gazzetta."La première de Lukaku dans sa nouvelle maison commence déjà pendant l'échauffement avec de nombreux applaudissements du public Nerazzurri. Vient le rugissement à la lecture des équipes et du nom du Belge. Puis l'apothéose avec ce 3-0 inscrit après une heure de jeu. L'achat le plus cher de l'histoire de l'Inter fait le bonheur de tous dès le premier match", écrit la Gazzetta. "Pour ceux qui l'admirent de la tribune, le numéro 9 se démarque, demande le ballon, bouge beaucoup. Il a un grand désir de proposer et l'entente avec son partenaire d'attaque Lautaro semble déjà très bonne. Lukaku semble être capable de tout faire, même s'il n'a joué que deux matches amicaux avec ses coéquipiers. Antonio Conte voulait un attaquant comme celui-ci. Et il l'a trouvé.", conclut la Gazzetta. Sur les réseaux sociaux, les fans de l'Inter vont dans le même sens. "San Siro est déjà à lui. Ciao Icardi", "Il fait mieux que Ronaldo, Milito ou Icardi, qui n'avaient pas marqué à leurs débuts", peut-on lire. Le principal intéressé s'en est aussi allé de son petit commentaire sur Instagram : "Je suis heureux de la victoire d'aujourd'hui, Forza Inter", a commenté Lukaku, qui a publié une vidéo où on le voit envoyer un missile durant l'échauffement. "Lukaku est un géant", a déclaré Antonio Conte en conférence de presse. "Et quel potentiel ! Ce soir, il a tout montré pourquoi nous avons tout fait pour l'attirer ici. Romelu est toujours souriant et veut travailler", a complimenté Conte. Un entraîneur qui a tout fait pour le recruter, des tifosi qui l'adulent déjà et un premier but pour lancer sa première saison en Serie A: tous les feux sont au vert pour Big Rom en Italie.