A deux journées de la fin, l'Inter n'est pas encore qualifié officiellement pour la Ligue des Champions mais elle n'en est plus très loin. Une victoire dimanche à Naples ou lors de la dernière journée à domicile contre Empoli suffira.

Lundi, face à la lanterne rouge, l'équipe de Luciano Spalletti n'a jamais vraiment tremblé, alors qu'un résultat négatif l'aurait fragilisée après les victoires de l'Atalanta, de l'AC Milan (5e) ou de l'AS Rome (6e).

Les buts milanais ont été inscrits par Politano à la 39e minute et l'ancien brugeois Perisic à la 86e minute, à un moment où le Chievo jouait à 10 après l'expulsion de Rigoni.

La victoire milanaise a aussi pour conséquence de fermer définitivement les portes de la C1 à la Lazio Rome (8e) de Silvio Proto et Jordan Lukaku, qui avait encore un mince espoir mais doit désormais se tourner vers la Ligue Europa. Les Romains peuvent l'atteindre via la Serie A ou en gagnant mercredi la finale de la Coupe d'Italie contre l'Atalanta.

Pour la Ligue des Champions, l'Inter et l'Atalanta semblent désormais presque intouchables et devraient rejoindre la Juventus et Naples. Le AC Milan et la Roma ont encore un petit espoir, alors que pour le Torino (7e), il faudrait un vrai miracle.