L'Inter Milan de Romelu Lukaku souhaite garder la tête du championnat, acquise le week-end dernier, avant la réception décisive mardi prochain du FC Barcelone en Ligue des champions.

Mais emmenée par le duo Edin Dzeko (6 buts) et Lorenzo Pellegrini (6 passes décisives), la Roma est en grande forme: elle reste sur une série de six victoires consécutives en championnat et cette rencontre peut marquer un tournant dans sa saison, en cas de résultat positif.

Dans l'autre choc du week-end, la Juventus (2e), à un point de l'Inter, se rend chez l'autre club romain, la Lazio (3e) de Ciro Immobile, meilleur buteur de Serie A (17 buts).

Freiné à domicile dimanche par Sassuolo (2-2), la Juve semble marquer le pas, comme sa vedette Cristiano Ronaldo, auteur de 6 buts dont 3 pénalties et loin de son rendement habituel cette saison.

Les yeux seront aussi rivés sur l'AC Milan, à une anonyme (11e) place et en déplacement dimanche (20h45) à Bologne (12e), mais qui pourrait enregistrer prochainement le renfort de son ancien attaquant star, Zlatan Ibrahimovic (42 buts entre 2010 et 2012).

"A bientôt en Italie", a déclaré mercredi le Suédois interrogé sur son avenir dans un entretien au magazine GQ Italia, au moment où la presse italienne se fait largement écho d'un retour d'Ibrahimovic chez les Rossoneri.

Déjà distancé à plus de 15 points du duo de tête, Naples (7e) se déplace de son côté samedi sur la pelouse de l'Udinese (16e).

L'Inter Milan de Romelu Lukaku souhaite garder la tête du championnat, acquise le week-end dernier, avant la réception décisive mardi prochain du FC Barcelone en Ligue des champions.Mais emmenée par le duo Edin Dzeko (6 buts) et Lorenzo Pellegrini (6 passes décisives), la Roma est en grande forme: elle reste sur une série de six victoires consécutives en championnat et cette rencontre peut marquer un tournant dans sa saison, en cas de résultat positif. Dans l'autre choc du week-end, la Juventus (2e), à un point de l'Inter, se rend chez l'autre club romain, la Lazio (3e) de Ciro Immobile, meilleur buteur de Serie A (17 buts).Freiné à domicile dimanche par Sassuolo (2-2), la Juve semble marquer le pas, comme sa vedette Cristiano Ronaldo, auteur de 6 buts dont 3 pénalties et loin de son rendement habituel cette saison.Les yeux seront aussi rivés sur l'AC Milan, à une anonyme (11e) place et en déplacement dimanche (20h45) à Bologne (12e), mais qui pourrait enregistrer prochainement le renfort de son ancien attaquant star, Zlatan Ibrahimovic (42 buts entre 2010 et 2012)."A bientôt en Italie", a déclaré mercredi le Suédois interrogé sur son avenir dans un entretien au magazine GQ Italia, au moment où la presse italienne se fait largement écho d'un retour d'Ibrahimovic chez les Rossoneri.Déjà distancé à plus de 15 points du duo de tête, Naples (7e) se déplace de son côté samedi sur la pelouse de l'Udinese (16e).