Les Nerazzurri ont rapidement ouvert le score grâce à Danilo D'Ambrosio, idéalement servi dans la surface par Cristiano Biraghi (1-0, 11e). En seconde période, Lautaro Martinez, qui n'avait pourtant marqué qu'à deux reprises lors des 12 matches depuis la reprise, a scellé l'issue de la rencontre d'une frappe lointaine (2-0, 74e).

Romelu Lukaku, 23 buts en Serie A, est resté muet alors que Dries Mertens n'était pas sur le banc napolitain en raison d'un abus de cartons jaunes.

Au classement, l'Inter a repris sa deuxième place et compte une longueur de plus que l'Atalanta Bergame, victorieuse en début de soirée à Parme (1-2). Quant à Naples, il pointe à la 7e place. Les Napolitains, vainqueurs de la Coupe mi-juin, sont d'ores et déjà assurés de jouer la prochaine phase de groupes de l'Europa League.

Bergamasques et Milanais se disputeront le titre de vice-champion d'Italie, derrière la Juventus, samedi sur le terrain de la Dea.

Les Nerazzurri ont rapidement ouvert le score grâce à Danilo D'Ambrosio, idéalement servi dans la surface par Cristiano Biraghi (1-0, 11e). En seconde période, Lautaro Martinez, qui n'avait pourtant marqué qu'à deux reprises lors des 12 matches depuis la reprise, a scellé l'issue de la rencontre d'une frappe lointaine (2-0, 74e). Romelu Lukaku, 23 buts en Serie A, est resté muet alors que Dries Mertens n'était pas sur le banc napolitain en raison d'un abus de cartons jaunes. Au classement, l'Inter a repris sa deuxième place et compte une longueur de plus que l'Atalanta Bergame, victorieuse en début de soirée à Parme (1-2). Quant à Naples, il pointe à la 7e place. Les Napolitains, vainqueurs de la Coupe mi-juin, sont d'ores et déjà assurés de jouer la prochaine phase de groupes de l'Europa League. Bergamasques et Milanais se disputeront le titre de vice-champion d'Italie, derrière la Juventus, samedi sur le terrain de la Dea.