"Hier soir, après avoir signé une lettre pour lever les sanctions, nous avons adressé immédiatement un courrier à la FIFA pour qu'elle en prenne note", a déclaré le ministre des Sports, Imam Nahrawi, à des journalistes.

Cette décision intervient à la veille du congrès de la FIFA jeudi et vendredi à Mexico.

L'Indonésie avait inauguré le 30 avril un nouveau championnat de substitution après environ un an sans compétition nationale officielle à cause d'un conflit entre le ministre des Sports et la Ligue nationale de football.

L'interruption du précédent championnat par le ministre en raison d'un désaccord avec la ligue au sujet des équipes autorisées à jouer en première division, avait conduit en mai 2015 la FIFA à suspendre l'Indonésie de toute compétition internationale organisée par elle et par la Confédération asiatique de football (AFC, une des six fédérations régionales qui composent la FIFA).

"Hier soir, après avoir signé une lettre pour lever les sanctions, nous avons adressé immédiatement un courrier à la FIFA pour qu'elle en prenne note", a déclaré le ministre des Sports, Imam Nahrawi, à des journalistes. Cette décision intervient à la veille du congrès de la FIFA jeudi et vendredi à Mexico. L'Indonésie avait inauguré le 30 avril un nouveau championnat de substitution après environ un an sans compétition nationale officielle à cause d'un conflit entre le ministre des Sports et la Ligue nationale de football. L'interruption du précédent championnat par le ministre en raison d'un désaccord avec la ligue au sujet des équipes autorisées à jouer en première division, avait conduit en mai 2015 la FIFA à suspendre l'Indonésie de toute compétition internationale organisée par elle et par la Confédération asiatique de football (AFC, une des six fédérations régionales qui composent la FIFA).