La KNVB s'appuie sur une étude de faisabilité sur la création d'une "BeNeliga" menée par un cabinet indépendant à la demande de cinq clubs belges (Anderlecht, FC Bruges, Standard de Liège, La Gantoise, Genk) et six néerlandais (Ajax, PSV, Feyenoord, Vitesse, Utrecht et AZ Alkmaar).

"Dans les mois à venir, tous les clubs de nos deux pays, les fédérations, les ligues, l'UEFA et les gouvernements travailleront également ensemble à cette fin", précise la Fédération néerlandaise (KNVB).

L'objectif de cette idée de "fusion", née il y a plusieurs années, est de créer une compétition plus relevée sportivement, plus attractive et d'ainsi augmenter les revenus issus des droits TV.

La KNVB s'appuie sur une étude de faisabilité sur la création d'une "BeNeliga" menée par un cabinet indépendant à la demande de cinq clubs belges (Anderlecht, FC Bruges, Standard de Liège, La Gantoise, Genk) et six néerlandais (Ajax, PSV, Feyenoord, Vitesse, Utrecht et AZ Alkmaar)."Dans les mois à venir, tous les clubs de nos deux pays, les fédérations, les ligues, l'UEFA et les gouvernements travailleront également ensemble à cette fin", précise la Fédération néerlandaise (KNVB).L'objectif de cette idée de "fusion", née il y a plusieurs années, est de créer une compétition plus relevée sportivement, plus attractive et d'ainsi augmenter les revenus issus des droits TV.