Il se trouve dans un état "stable", a indiqué Andresa Feijo, la porte-parole de l'hôpital Samaritano. L'hôpital n'a fourni aucune autre information dans l'immédiat, indiquant toutefois qu'un nouveau rapport médical était attendu dans l'après-midi.

Jean-Marie Faustin Goedefroid de Havelange connu sous le nom de Joao Havelange, a présidé la Fédération internationale de football pendant 24 ans, de 1974 à 1998. Il avait cédé sa place à Joseph Blatter, l'actuel président démissionnaire de la FIFA qui fait l'objet d'une procédure devant le Comité d'éthique de la FIFA pour des soupçons de corruption.

M. Havelange avait démissionné en 2013 de sa fonction de président d'honneur de la FIFA à la suite de soupçons de corruption.

Dans sa jeunesse, M. Havelange a été deux fois membre de l'équipe olympique brésilienne, en natation et en water-polo aux jeux Olympiques de 1936 à Berlin et 1952 à Helsinki. Il a également été membre du Comité international olympique (CIO) pendant des décennies.

Le stade olympique de Rio de Janeiro, où se tiendront les compétitions d'athlétisme des JO-2016, porte son nom.

Il se trouve dans un état "stable", a indiqué Andresa Feijo, la porte-parole de l'hôpital Samaritano. L'hôpital n'a fourni aucune autre information dans l'immédiat, indiquant toutefois qu'un nouveau rapport médical était attendu dans l'après-midi. Jean-Marie Faustin Goedefroid de Havelange connu sous le nom de Joao Havelange, a présidé la Fédération internationale de football pendant 24 ans, de 1974 à 1998. Il avait cédé sa place à Joseph Blatter, l'actuel président démissionnaire de la FIFA qui fait l'objet d'une procédure devant le Comité d'éthique de la FIFA pour des soupçons de corruption. M. Havelange avait démissionné en 2013 de sa fonction de président d'honneur de la FIFA à la suite de soupçons de corruption. Dans sa jeunesse, M. Havelange a été deux fois membre de l'équipe olympique brésilienne, en natation et en water-polo aux jeux Olympiques de 1936 à Berlin et 1952 à Helsinki. Il a également été membre du Comité international olympique (CIO) pendant des décennies. Le stade olympique de Rio de Janeiro, où se tiendront les compétitions d'athlétisme des JO-2016, porte son nom.