Sur la première occasion de la rencontre, l'Espagne faisait directement la différence. Fabian (7) armait une frappe puissante de l'extérieur de la surface qui faisait mouche. L'Allemagne faisait ensuite le pressing pour revenir au score, sans toutefois parvenir à inquiéter le portier espagnol Sivera.

Au retour des vestiaires, le milieu de terrain allemand Amiri (48) mettait immédiatement Sivera à contribution. L'Espagne parvenait tout de même à inscrire le but du chaos à la 69e minute. Après un premier tir de Fabian, Olmo profitait d'une mauvaise interception du portier allemand Nubel pour doubler la mise. Les Allemands accusaient le coup et étaient tout proche d'encaisser un nouveau but. Soler (81) décochait une frappe qui venait heurter le montant allemand. À deux minutes du terme, l'Allemagne reprenait espoir grâce à un tir puissant d'Amiri (88) mais les Espagnols tenaient bon jusqu'au bout.