Unai Emery l'avait confié plus tôt dans la saison: Liverpool est l'équipe "contre qui on ne veut jamais jouer".

Reste que les "Gunners", dont l'ambition cette saison est de réduire l'écart avec Manchester City et les "Reds", ont montré de très belles choses depuis la première journée, s'imposant à Newcastle (1-0) et contre Burnley (2-1).

Si la recrue record Nicolas Pépé n'a pas encore montré toute l'étendue de son talent, les renforts David Luiz et Dani Ceballos ont impressionné.

Ce début de saison rêvé va donc se heurter à un Liverpool lui aussi en pleine forme. Jürgen Klopp et ses champions d'Europe ont gagné contre Norwich (4-1) et Southampton (2-1), sans se montrer perturbés par la perte d'Alisson Becker pour de nombreuses semaines.

Le double champion en titre Manchester City, tenu en échec par Tottenham le week-end dernier (2-2), tentera de rebondir contre Bournemouth. Les "Spurs", eux, espèrent bien confirmer dimanche contre le mal en point Newcastle.

Manchester United, lui, essaiera de mettre de côté la polémique sur le penalty manqué par Paul Pogba contre Wolverhampton lundi (1-1). Les "Red Devils" ont une occasion en or de se relancer contre Crystal Palace.