La FIFA réagissait à la publication vendredi du rapport du cabinet d'avocats Freshfields, mandaté par la Fédération allemande. Selon ce rapport, un achat de voix par l'Allemagne ne peut être exclu même si aucune preuve n'a été trouvée.

LIRE AUSSI: Corruption Mondial 2006: un achat de voix par l'Allemagne ne peut être exclu

La FIFA réagissait à la publication vendredi du rapport du cabinet d'avocats Freshfields, mandaté par la Fédération allemande. Selon ce rapport, un achat de voix par l'Allemagne ne peut être exclu même si aucune preuve n'a été trouvée.LIRE AUSSI: Corruption Mondial 2006: un achat de voix par l'Allemagne ne peut être exclu