Aidés par l'exclusion précoce du défenseur bavarois Boateng à la neuvième minute de jeu, les pensionnaires de la Commerzbank-Arena ont réussi à enfiler cinq perles au Bayern Munich (5-1), champion allemand en titre, lors de la dixième journée de Bundesliga. Il s'agit de la plus lourde défaite du Bayern depuis 2009.

Le Bayern, en infériorité numérique pendant près de 80 minutes, a réussi à sauver les apparences en première période. Francfort a bien inscrit deux buts via Kostic (25e) et Sow (33e) mais Lewandowski (37e) a redonné l'espoir aux Bavarois avant le repos. Au retour des vestiaires, les troupes de Niko Kovac ont ensuite sombré, encaissant trois nouveaux buts des ?uvres d'Abraham (49e), Hinteregger (61e) et Paciencia (85e).

Le Bayern est quatrième au classement avec 18 unités. L'Eintracht se situe deux rangs plus bas avec une unité de moins. À noter que seulement deux points séparent la deuxième place occupée par Dortmund de la huitième détenue par Hoffenheim. Mönchengladbach est en tête avec 22 points.