"L'Atlético a porté plainte", a fait savoir le président de La Liga Javier Tebas. "Le club conteste ce transfert. La procédure est en cours. Il est possible de bloquer un transfert et La Liga prendra bientôt une décision à cet égard."

Le contrat d'Antoine Griezmann avec l'Atlético mentionnait une clause de libération fixée à 200 millions d'euros jusqu'au 1er juillet et à 120 millions après cette date. Le FC Barcelone a donc patienté jusqu'au mois de juillet pour payer la clause et présenter Griezmann aux supporters.

L'attaquant français avait toutefois annoncé son départ de l'Atlético dès le 14 mai, sans mentionner sa destination. Selon les 'Colchoneros', Griezmann avait déjà à ce moment-là conclu un accord avec le club catalan. Raison pour laquelle, l'Atlético réclame à présent 200 millions.

"L'Atlético a porté plainte", a fait savoir le président de La Liga Javier Tebas. "Le club conteste ce transfert. La procédure est en cours. Il est possible de bloquer un transfert et La Liga prendra bientôt une décision à cet égard." Le contrat d'Antoine Griezmann avec l'Atlético mentionnait une clause de libération fixée à 200 millions d'euros jusqu'au 1er juillet et à 120 millions après cette date. Le FC Barcelone a donc patienté jusqu'au mois de juillet pour payer la clause et présenter Griezmann aux supporters. L'attaquant français avait toutefois annoncé son départ de l'Atlético dès le 14 mai, sans mentionner sa destination. Selon les 'Colchoneros', Griezmann avait déjà à ce moment-là conclu un accord avec le club catalan. Raison pour laquelle, l'Atlético réclame à présent 200 millions.