Après avoir subi et résisté pendant une première période compliquée, l'Atlético Madrid est sorti des vestiaires idéalement en ouvrant le score grâce à une percée centrale de Koke (46e). Le Barça n'a pas paniqué et a repris son offensive. Les Catalans ont rapidement égalisé grâce à Lionel Messi qui s'est faufilé entre la défense madrilène avant de décocher une frappe puissante (51e). Le génie argentin s'est ensuite vu annuler un but (59e) mais les 'Blaugrana' ont tout de même renversé la situation quelques minutes plus tard grâce à Antoine Griezmann (63e).

On pensait alors le Barça intouchable mais l'Atlético n'a rien lâché et est revenu dans le match à dix minutes du terme lorsque le gardien catalan Neto a accroché Vitolo dans le rectangle. Alvaro Morata s'est chargé de transformer le penalty et de remettre les deux équipes à égalité (81e).

Ce regain d'espoir s'est mué en liesse cinq minutes plus tard avec le même Morata à la baguette pour offrir à Angel Correa le but de la victoire (85e).

Finaliste des quatre dernières éditions, le FC Barcelone ne disputera donc pas de 24e finale dans la compétition.

L'Atlético tentera lui d'accrocher une troisième Supercoupe à son palmarès après ses victoires en 1985 et 2014. Lors de leur dernière victoire, les 'Colchoneros' avaient d'ailleurs battu le Real (1-1, 1-0). Ce derby était la seule confrontation des deux clubs dans la compétition à ce jour.

Après avoir subi et résisté pendant une première période compliquée, l'Atlético Madrid est sorti des vestiaires idéalement en ouvrant le score grâce à une percée centrale de Koke (46e). Le Barça n'a pas paniqué et a repris son offensive. Les Catalans ont rapidement égalisé grâce à Lionel Messi qui s'est faufilé entre la défense madrilène avant de décocher une frappe puissante (51e). Le génie argentin s'est ensuite vu annuler un but (59e) mais les 'Blaugrana' ont tout de même renversé la situation quelques minutes plus tard grâce à Antoine Griezmann (63e). On pensait alors le Barça intouchable mais l'Atlético n'a rien lâché et est revenu dans le match à dix minutes du terme lorsque le gardien catalan Neto a accroché Vitolo dans le rectangle. Alvaro Morata s'est chargé de transformer le penalty et de remettre les deux équipes à égalité (81e). Ce regain d'espoir s'est mué en liesse cinq minutes plus tard avec le même Morata à la baguette pour offrir à Angel Correa le but de la victoire (85e). Finaliste des quatre dernières éditions, le FC Barcelone ne disputera donc pas de 24e finale dans la compétition. L'Atlético tentera lui d'accrocher une troisième Supercoupe à son palmarès après ses victoires en 1985 et 2014. Lors de leur dernière victoire, les 'Colchoneros' avaient d'ailleurs battu le Real (1-1, 1-0). Ce derby était la seule confrontation des deux clubs dans la compétition à ce jour.