"C'était notre rêve", a déclaré le coach du Great Old Laszlo Bölöni mercredi en conférence de presse. L'Antwerp, vainqueur du barrage européen belge contre Charleroi la saison dernière, est la dernière équipe belge finaliste d'une Coupe d'Europe (contre Parme à Wembley en 1993). Le matricule N.1 avait été éliminé au premier tour de l'UEFA en 1994-1995 avant de disputer sa dernière rencontre sur la scène continentale le 19 juillet 1997 (2-2 contre Lausanne) en Coupe Intertoto, compétition estivale réservée aux clubs non qualifiés pour la Ligue des champions et l'UEFA.

Grâce à deux probantes victoires pour débuter son championnat, les Anversois partent favoris contre les Tchèques. S'ils venaient à éliminer le Viktoria Plzen, ils défieront en barrages les Ukrainiens de Mariupol ou les Néerlandais de l'AZ Alkmaar en barrages (le 22 et le 29 août).

La Gantoise, qui a pris la mesure des Roumains du Viitorul Constanta au 2e tour (6-3, 1-2), tentera elle aussi de continuer sur sa lancée. Après une plantureuse victoire contre Eupen (6-1) en championnat le week-end dernier, les Buffalos affronteront à 17h30 l'AEK Larnaca, vice-champion de Chypre. Si les Gantois venaient à se qualifier à l'issue du match retour prévu jeudi prochain à la Ghelamco Arena (20h30), ils croiseront la route des Croates du NK Rijeka ou des Écossais d'Aberdeen pour une place en phase de poules.