Dans un stade de Wembley bouillant et acquis à la cause anglaise, la partie débutait sous une haute intensité. Raheem Sterling amenait une première alerte dans le rectangle danois mais le joueur de Manchester City croquait trop sa frappe (13e). Bien en place, le Danemark répondait mais Martin Braithwaite ne profitait pas d'une mauvaise relance de Jordan Pickford (16e).

Les deux équipes se rendaient coup pour coup dans l'impact physique et c'est d'ailleurs sur une phase arrêtée que tombait le premier but de la partie. Après une faute de Luke Shaw sur Andreas Christensen, Mikkel Damsgaard envoyait un coup franc des 25 mètres directement dans la lucarne de Pickford (30e).

Dos au mur, l'Angleterre réagissait et Sterling pensait égaliser mais voyait sa frappe repoussée par Schmeichel (36e). L'attaquant anglais poussait ensuite Simon Kjaer à la faute. Mis sous pression par Sterling, le capitaine danois envoyait le ballon dans ses propres filets sur un centre de Bukayo Saka (39e).

Après la pause, les Three Lions se montraient plus dominants et Schmeichel devait s'employer sur une tête d'Harry Maguire (55e). Les joueurs de Gareth Southgate se montraient de plus en plus pressants mais ne parvenaient plus à inquiéter Schmeichel et ne pouvaient éviter les prolongations.

Les Anglais poursuivaient leur domination en prolongations mais ni Kane (94e), ni Grealish (98e) n'arrivaient à tromper Schmeichel. L'Angleterre héritait finalement d'un penalty pour une faute de Joakim Maehle sur Sterling. Malgré l'intervention du VAR et des images qui ne montraient aucun contact sur l'attaquant anglais, Danny Makkelie, l'arbitre néerlandais, validait sa décision. Kasper Schmeichel repoussait l'envoi de Kane mais le ballon revenait dans les pieds du capitaine anglais qui donnait l'avance aux Three Lions (104e).

Épuisés par les efforts fournis tout au long de la rencontre, les joueurs danois peinaient à amener du danger devant le but anglais à l'exception d'une frappe de Braithwaite (114e). L'Angleterre gérait parfaitement la fin de match et Wembley pouvait exulter comme un seul homme au coup de sifflet final.

Pour la première finale de son histoire dans un Euro, l'Angleterre sera opposée à l'Italie dimanche à 21h00 à Wembley.

Dans un stade de Wembley bouillant et acquis à la cause anglaise, la partie débutait sous une haute intensité. Raheem Sterling amenait une première alerte dans le rectangle danois mais le joueur de Manchester City croquait trop sa frappe (13e). Bien en place, le Danemark répondait mais Martin Braithwaite ne profitait pas d'une mauvaise relance de Jordan Pickford (16e). Les deux équipes se rendaient coup pour coup dans l'impact physique et c'est d'ailleurs sur une phase arrêtée que tombait le premier but de la partie. Après une faute de Luke Shaw sur Andreas Christensen, Mikkel Damsgaard envoyait un coup franc des 25 mètres directement dans la lucarne de Pickford (30e). Dos au mur, l'Angleterre réagissait et Sterling pensait égaliser mais voyait sa frappe repoussée par Schmeichel (36e). L'attaquant anglais poussait ensuite Simon Kjaer à la faute. Mis sous pression par Sterling, le capitaine danois envoyait le ballon dans ses propres filets sur un centre de Bukayo Saka (39e). Après la pause, les Three Lions se montraient plus dominants et Schmeichel devait s'employer sur une tête d'Harry Maguire (55e). Les joueurs de Gareth Southgate se montraient de plus en plus pressants mais ne parvenaient plus à inquiéter Schmeichel et ne pouvaient éviter les prolongations. Les Anglais poursuivaient leur domination en prolongations mais ni Kane (94e), ni Grealish (98e) n'arrivaient à tromper Schmeichel. L'Angleterre héritait finalement d'un penalty pour une faute de Joakim Maehle sur Sterling. Malgré l'intervention du VAR et des images qui ne montraient aucun contact sur l'attaquant anglais, Danny Makkelie, l'arbitre néerlandais, validait sa décision. Kasper Schmeichel repoussait l'envoi de Kane mais le ballon revenait dans les pieds du capitaine anglais qui donnait l'avance aux Three Lions (104e). Épuisés par les efforts fournis tout au long de la rencontre, les joueurs danois peinaient à amener du danger devant le but anglais à l'exception d'une frappe de Braithwaite (114e). L'Angleterre gérait parfaitement la fin de match et Wembley pouvait exulter comme un seul homme au coup de sifflet final. Pour la première finale de son histoire dans un Euro, l'Angleterre sera opposée à l'Italie dimanche à 21h00 à Wembley.