Menées par les capitaines anglais Wayne Rooney et écossais Darren Fletcher, les deux équipes sont entrées sur le terrain sous les applaudissements avec le brassard autour du bras gauche.

Les Fédérations anglaise et écossaise avaient annoncé que leurs joueurs afficheraient le fameux "poppy", comme c'est la tradition le 11 novembre, jour de commémoration de l'Armistice, mettant fin à la Première guerre mondiale.

La FIFA interdit aux équipes d'arborer des symboles politiques, religieux ou commerciaux pendant les matches et a prévenu l'Angleterre et l'Ecosse qu'elles pourraient faire face à des sanctions si elles n'obtempéraient pas.

Plus tôt vendredi, la FIFA avait déclaré qu'elle n'avait pas interdit de porter le "poppy". Selon un porte-parole de la FIFA, "l'administration de la FIFA n'a pas le pouvoir de prendre ce genre de décisions", c'est au comité de discipline de l'instance internationale de le faire.

"L'administration de la FIFA a seulement fourni des informations à quatre fédérations britanniques, sans porter de jugement sur leur demande, donc la perception selon laquelle la FIFA a +interdit+ quelque chose et une distorsion des faits", a affirmé le porte-parole.

L'Irlande du Nord et le Pays de Galles ont renoncé à arborer le "poppy" dans leurs matches des qualifications du Mondial 2018 de peur de sanctions de la FIFA.

Menées par les capitaines anglais Wayne Rooney et écossais Darren Fletcher, les deux équipes sont entrées sur le terrain sous les applaudissements avec le brassard autour du bras gauche. Les Fédérations anglaise et écossaise avaient annoncé que leurs joueurs afficheraient le fameux "poppy", comme c'est la tradition le 11 novembre, jour de commémoration de l'Armistice, mettant fin à la Première guerre mondiale. La FIFA interdit aux équipes d'arborer des symboles politiques, religieux ou commerciaux pendant les matches et a prévenu l'Angleterre et l'Ecosse qu'elles pourraient faire face à des sanctions si elles n'obtempéraient pas. Plus tôt vendredi, la FIFA avait déclaré qu'elle n'avait pas interdit de porter le "poppy". Selon un porte-parole de la FIFA, "l'administration de la FIFA n'a pas le pouvoir de prendre ce genre de décisions", c'est au comité de discipline de l'instance internationale de le faire. "L'administration de la FIFA a seulement fourni des informations à quatre fédérations britanniques, sans porter de jugement sur leur demande, donc la perception selon laquelle la FIFA a +interdit+ quelque chose et une distorsion des faits", a affirmé le porte-parole. L'Irlande du Nord et le Pays de Galles ont renoncé à arborer le "poppy" dans leurs matches des qualifications du Mondial 2018 de peur de sanctions de la FIFA.