L'ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, a retrouvé lundi le parquet suisse pour une ultime audition dans l'affaire du paiement suspect qui menace également Michel Platini.

"Ce matin, M. Blatter s'est rendu pour son audition au bureau du procureur fédéral à Zürich", a déclaré à l'AFP une source proche de M. Blatter, Thomas Renggli. L'audition ne doit durer que 90 minutes. L'état de santé du Suisse, âgé de 85 ans et hospitalisé en décembre et janvier derniers pour subir une lourde opération cardiaque, ne permet pas d'aller au-delà.

D'autres auditions pourraient éventuellement avoir lieu cette semaine, selon le même format. Ce dossier, qui a mis l'ancien patron du football mondial et Platini au ban de leur sport, porte sur le paiement par la Fifa de deux millions de francs suisses (1,8 M EUR) au triple ballon d'or français début 2011, sans justification écrite, sur ordre de Blatter. L'audition se déroule à Zürich, où se trouve le siège de la Fifa. Elle devrait s'achever vers 10h30.

Il s'agit de l'ultime étape avant la clôture de cette enquête ouverte en 2015 contre les deux hommes, poursuivis pour "gestion déloyale", "abus de confiance", "escroquerie" et "faux dans les titres". Platini avait été entendu une dernière fois mi-mars. Il attend désormais la décision du parquet, qui pourrait soit prononcer un non-lieu soit ouvrir la voie à un procès devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone. Blatter et Platini martèlent sans relâche qu'il s'agit d'un reliquat de paiement pour un travail de conseiller effectué par le Français en 1999-2002.

La Fifa, dirigée depuis 2016 par Gianni Infantino, déplore de son côté l'absence de contrat écrit mentionnant à l'époque une telle rémunération, et en réclame le remboursement à Platini. Le parquet suisse a souligné que la présomption d'innocence s'appliquait à toutes les parties et précisé qu'il n'était pas en mesure de donner un calendrier pour la suite de cette affaire.

L'ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, a retrouvé lundi le parquet suisse pour une ultime audition dans l'affaire du paiement suspect qui menace également Michel Platini."Ce matin, M. Blatter s'est rendu pour son audition au bureau du procureur fédéral à Zürich", a déclaré à l'AFP une source proche de M. Blatter, Thomas Renggli. L'audition ne doit durer que 90 minutes. L'état de santé du Suisse, âgé de 85 ans et hospitalisé en décembre et janvier derniers pour subir une lourde opération cardiaque, ne permet pas d'aller au-delà. D'autres auditions pourraient éventuellement avoir lieu cette semaine, selon le même format. Ce dossier, qui a mis l'ancien patron du football mondial et Platini au ban de leur sport, porte sur le paiement par la Fifa de deux millions de francs suisses (1,8 M EUR) au triple ballon d'or français début 2011, sans justification écrite, sur ordre de Blatter. L'audition se déroule à Zürich, où se trouve le siège de la Fifa. Elle devrait s'achever vers 10h30. Il s'agit de l'ultime étape avant la clôture de cette enquête ouverte en 2015 contre les deux hommes, poursuivis pour "gestion déloyale", "abus de confiance", "escroquerie" et "faux dans les titres". Platini avait été entendu une dernière fois mi-mars. Il attend désormais la décision du parquet, qui pourrait soit prononcer un non-lieu soit ouvrir la voie à un procès devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone. Blatter et Platini martèlent sans relâche qu'il s'agit d'un reliquat de paiement pour un travail de conseiller effectué par le Français en 1999-2002. La Fifa, dirigée depuis 2016 par Gianni Infantino, déplore de son côté l'absence de contrat écrit mentionnant à l'époque une telle rémunération, et en réclame le remboursement à Platini. Le parquet suisse a souligné que la présomption d'innocence s'appliquait à toutes les parties et précisé qu'il n'était pas en mesure de donner un calendrier pour la suite de cette affaire.