1. Il n'en est pas à son coup d'essai dans le rachat de clubs sportifs

La vente de Chelsea pour un montant estimé à quelque 4,5 milliards d'euros (3 milliards pour le rachat et 1,5 pour des investissements supplémentaires) est la plus chère jamais réalisée dans le monde du sport. Mais Todd Boehly n'en est pas à son coup d'essai en la matière puisqu'il avait déjà participé au précédent record en 2012, lorsque le Guggenham Baseball Management, il Boehly détient 20 % des parts, avait acquis l'équipe de baseball américaine LA Dodgers pour 2,15 milliards d'euros.

De plus, celui qui est aussi le président de la société d'investissement Eldridge Industries, âgé de 46 ans, possède également des parts dans deux équipes de basket-ball à succès : les LA Lakers (NBA) et les LA Sparks (WNBA). Boehly en connait donc un rayon en matière de gestion d'un club sportif, même si c'est surtout avec les Dodgers qu'il a obtenu les résultats les plus probants. L'équipe de baseball historique était une équipe sur le déclin avant le rachat, mais elle s'est à nouveau épanouie sous la direction de Boehly et de ses associés. Entre 2013 et 2020, elle a remporté la conférence ouest, atteint trois fois la finale des World Series et l'a remportée en 2020. Les fans de Chelsea seront heureux de constater qu'il connaît aussi les recettes du succès sportif.

2. La troisième fois fut la bonne fois

Boehly envisageait depuis un certain temps de reprendre un club anglais. En 2019, il avait déjà tenté de racheter Chelsea. À l'époque, le petit-fils américain de migrants allemands avait déjà récolté trois milliards d'euros pour mener à bien l'opération, mais le propriétaire, Roman Abramovitch, n'était pas intéressé.

Boehly a donc essayé de trouver un club un peu plus au nord de la capitale du Royaume-Uni. Il a donc effectué une offre pour Tottenham, mais une fois encore, elle a été refusée. Les propriétaires des Spurs avaient fixé un prix de 4 milliards d'euros plus les 700 millions de dettes accumulées par le club. Todd Boehly ne voulait pas mettre autant d'argent.

Todd Boehly est aussi le propriétaire de l'équipe américaine de base-ball de LA Dodgers. Une équipe qui a remporté les World Series en 2020, iStock
Todd Boehly est aussi le propriétaire de l'équipe américaine de base-ball de LA Dodgers. Une équipe qui a remporté les World Series en 2020 © iStock

Aujourd'hui, trois ans plus tard, l'invasion russe de l'Ukraine et toutes ses conséquences ont permis à Boehly d'arriver à ses fins. C'était l'occasion ou jamais de mettre le grappin sur Chelsea. Mais il n'a pas effectué cette opération tout seul puisque Mark Walters, le copropriétaire des Dodgers,l'homme d'affaires britannique Jonathan Goldstein et le milliardaire suisse Hansjörg Wyss, l'ont aidé à récolter le montant nécessaire pour le rachat des Blues.

3. L'amour de l'Angleterre

Pourquoi Boehly voulait-il à tout prix acheter un club de Premier League ? Tout d'abord, l'Américain est un amoureux du Royaume-Uni. Il fut un excellent étudiant à l'université du Maryland mais ne faisait pas partie des meilleurs de sa promotion. Un stage à la Citibank à Londres et des études complémentaires à la London School of Economics lui ont permis d'accomplir la grande carrière qu'on lui connaît. Il a donc quelque part une dette envers le pays qui lui a permis de devenir celui qu'il est.

Ensuite, il y a un énorme intérêt pour le football (ou soccer) aux Etats-Unis et en particulier pour la Premier League. "Avant, nous ne pouvions pas voir de rencontres de football européen à la télévision ", a-t-il déclaré à Bloomberg en 2019. "Maintenant, les enfants américains connaissent toutes les stars du ballon rond et la Premier League est diffusée le samedi matin aux États-Unis. Un moment où il n'a pas de concurrence avec les sports américains". Le football anglais doit donc encore se faire une place sur le marché de l'offre sportive de l'autre côté de l'Atlantique.

Stamford Bridge, le nouveau terrain de jeu de Todd Boehly, iStock
Stamford Bridge, le nouveau terrain de jeu de Todd Boehly © iStock

4. Le "Futur dirigeant des Etats-Unis"

À l'université, Boehly, comme nous l'avons déjà mentionné, ne faisait pas partie des meilleurs étudiants de sa promotion. À l'école privée Landon du Maryland, cependant, les choses étaient différentes. Le Sun a évoqué l'annuaire de Boehly, dans lequel il était qualifié de "futur leader des États-Unis". De plus, le nouveau propriétaire de Chelsea était une star à l'école, mais pas dans des sports classiques comme le basket-ball ou le baseball. C'est la lutte qu'il préférait. Il était également le leader de l'équipe de lutte de l'école, avec laquelle il a remporté plusieurs championnats. Plus tard, le gymnase de l'école a même été rebaptisé en son honneur : la salle de lutte de la famille Boehly a ouvert ses portes en 2014.

5. Le Pain Quotidien ou le Cirque du Soleil dans son portefeuille

Le portefeuille de Todd Boehly comprend aussi d'autres actifs dans des secteurs différents de celui du sport. Il possède des parts dans le Cirque du Soleil, Le Pain Quotidien et le catalogue musical de Bruce Springsteen. C'est un homme qui fait avancer les choses. "Je vis selon un mantra simple : si je dis que je vais faire quelque chose, je le fais. Si vous avez ce genre de réputation, alors ce qui arrive dans votre boîte de réception est souvent fantastique."

En Amérique, d'ailleurs, Todd Boehly est aussi réputé pour être un philanthrope et un homme qui ne cherche pas seulement à faire du profit. "Lorsque je négocie, le but n'est pas d'obtenir le meilleur accord pour moi-même, mais que cet accord soit équitable pour toutes les parties concernées."

L'homme d'affaires est notamment le président de la Hollywood Foreign Press Association, une organisation à but non lucratif qui apporte un soutien financier aux journalistes, photographes et cinéastes du monde entier. Comme vous pouvez le constater, il ne s'intéresse pas seulement qu'au sport.

La vente de Chelsea pour un montant estimé à quelque 4,5 milliards d'euros (3 milliards pour le rachat et 1,5 pour des investissements supplémentaires) est la plus chère jamais réalisée dans le monde du sport. Mais Todd Boehly n'en est pas à son coup d'essai en la matière puisqu'il avait déjà participé au précédent record en 2012, lorsque le Guggenham Baseball Management, il Boehly détient 20 % des parts, avait acquis l'équipe de baseball américaine LA Dodgers pour 2,15 milliards d'euros.De plus, celui qui est aussi le président de la société d'investissement Eldridge Industries, âgé de 46 ans, possède également des parts dans deux équipes de basket-ball à succès : les LA Lakers (NBA) et les LA Sparks (WNBA). Boehly en connait donc un rayon en matière de gestion d'un club sportif, même si c'est surtout avec les Dodgers qu'il a obtenu les résultats les plus probants. L'équipe de baseball historique était une équipe sur le déclin avant le rachat, mais elle s'est à nouveau épanouie sous la direction de Boehly et de ses associés. Entre 2013 et 2020, elle a remporté la conférence ouest, atteint trois fois la finale des World Series et l'a remportée en 2020. Les fans de Chelsea seront heureux de constater qu'il connaît aussi les recettes du succès sportif.Boehly envisageait depuis un certain temps de reprendre un club anglais. En 2019, il avait déjà tenté de racheter Chelsea. À l'époque, le petit-fils américain de migrants allemands avait déjà récolté trois milliards d'euros pour mener à bien l'opération, mais le propriétaire, Roman Abramovitch, n'était pas intéressé. Boehly a donc essayé de trouver un club un peu plus au nord de la capitale du Royaume-Uni. Il a donc effectué une offre pour Tottenham, mais une fois encore, elle a été refusée. Les propriétaires des Spurs avaient fixé un prix de 4 milliards d'euros plus les 700 millions de dettes accumulées par le club. Todd Boehly ne voulait pas mettre autant d'argent.Aujourd'hui, trois ans plus tard, l'invasion russe de l'Ukraine et toutes ses conséquences ont permis à Boehly d'arriver à ses fins. C'était l'occasion ou jamais de mettre le grappin sur Chelsea. Mais il n'a pas effectué cette opération tout seul puisque Mark Walters, le copropriétaire des Dodgers,l'homme d'affaires britannique Jonathan Goldstein et le milliardaire suisse Hansjörg Wyss, l'ont aidé à récolter le montant nécessaire pour le rachat des Blues. Pourquoi Boehly voulait-il à tout prix acheter un club de Premier League ? Tout d'abord, l'Américain est un amoureux du Royaume-Uni. Il fut un excellent étudiant à l'université du Maryland mais ne faisait pas partie des meilleurs de sa promotion. Un stage à la Citibank à Londres et des études complémentaires à la London School of Economics lui ont permis d'accomplir la grande carrière qu'on lui connaît. Il a donc quelque part une dette envers le pays qui lui a permis de devenir celui qu'il est.Ensuite, il y a un énorme intérêt pour le football (ou soccer) aux Etats-Unis et en particulier pour la Premier League. "Avant, nous ne pouvions pas voir de rencontres de football européen à la télévision ", a-t-il déclaré à Bloomberg en 2019. "Maintenant, les enfants américains connaissent toutes les stars du ballon rond et la Premier League est diffusée le samedi matin aux États-Unis. Un moment où il n'a pas de concurrence avec les sports américains". Le football anglais doit donc encore se faire une place sur le marché de l'offre sportive de l'autre côté de l'Atlantique.À l'université, Boehly, comme nous l'avons déjà mentionné, ne faisait pas partie des meilleurs étudiants de sa promotion. À l'école privée Landon du Maryland, cependant, les choses étaient différentes. Le Sun a évoqué l'annuaire de Boehly, dans lequel il était qualifié de "futur leader des États-Unis". De plus, le nouveau propriétaire de Chelsea était une star à l'école, mais pas dans des sports classiques comme le basket-ball ou le baseball. C'est la lutte qu'il préférait. Il était également le leader de l'équipe de lutte de l'école, avec laquelle il a remporté plusieurs championnats. Plus tard, le gymnase de l'école a même été rebaptisé en son honneur : la salle de lutte de la famille Boehly a ouvert ses portes en 2014.Le portefeuille de Todd Boehly comprend aussi d'autres actifs dans des secteurs différents de celui du sport. Il possède des parts dans le Cirque du Soleil, Le Pain Quotidien et le catalogue musical de Bruce Springsteen. C'est un homme qui fait avancer les choses. "Je vis selon un mantra simple : si je dis que je vais faire quelque chose, je le fais. Si vous avez ce genre de réputation, alors ce qui arrive dans votre boîte de réception est souvent fantastique."En Amérique, d'ailleurs, Todd Boehly est aussi réputé pour être un philanthrope et un homme qui ne cherche pas seulement à faire du profit. "Lorsque je négocie, le but n'est pas d'obtenir le meilleur accord pour moi-même, mais que cet accord soit équitable pour toutes les parties concernées." L'homme d'affaires est notamment le président de la Hollywood Foreign Press Association, une organisation à but non lucratif qui apporte un soutien financier aux journalistes, photographes et cinéastes du monde entier. Comme vous pouvez le constater, il ne s'intéresse pas seulement qu'au sport.