La saga Lukaku va-t-elle bientôt toucher à sa fin ? En tout cas, Romelu Lukaku, cité avec insistance sur le départ, en Italie probablement, veut forcer son départ et a décidé de s'entraîner avec Anderlecht le temps de trouver une solution. Si Manchester United n'a pas souhaité commenter l'affaire, il va en tout cas sévir fortement en coulisse. Le club le plus titré d'Angleterre n'apprécie guère l'attitude de son numéro 9 et va lui infliger une lourde amende, sous forme de retenue sur salaire, d'un montant de 430.000 euros, explique le Daily Mirror.

De plus, les Red Devils ont vu d'un très mauvais oeil le fait que Big Rom porte un autre équipementier qu'Adidas (en l'occurence, la tenue anderlechtoise, signée Joma), qui "verse" au club du nord de l'Angleterre, chaque année, la coquette somme de 80 millions d'euros. "Si Lukaku s'entraîne à Anderlecht, c'est normal qu'il porte notre marque. Contractuellement parlant, tout ce qui doit être porté dans l'enceinte d'Anderlecht doit être de la marque Joma", a déclaré Erwin Palmers, patron de l'équipementier espagnol.

Attendu mardi après-midi au centre d'entraînement mancunien, Romelu Lukaku aura donc manqué à l'appel, puisqu'il a de nouveau participé à un entraînement des U18 du Sporting. Het Nieuwsblad nous apprend que Manchester aurait même signifié à Lukaku de ne plus revenir en Angleterre. La messe semble dite.

Juve ou l'Inter ?

Mais avec qui l'ancien Anderlechtois va-t-il lier sa destinée ? La Juventus était bien positionnée, mais l'abandon des négociations entre la Vielle Dame et Manchester concernant Paulo Dybala (qui pourrait signer à Tottenham) mettent à mal désormais la possibilité de voir Romelu débarquer dans le Piémont. Surtout que La Gazzetta explique que Cristiano Ronaldo aurait déclaré préférer jouer avec Mauro Icardo, pour avoir la possibilité de combiner dans les petits espaces. Même s'il n'aurait rien contre notre Big Rom national.

Dès lors, c'est l'Inter qui tiendrait la corde. On parle d'une offre de 80 millions d'euros. D'autant plus qu'un certain Antonio Conte n'a pas caché son envie de faire évoluer le joueur sous son aile.