L'Algérie, privé d'Atal (ex-Courtrai) jusqu'au terme de la compétition pour une fracture de la clavicule, alignait d'entrée Guedioura (ex-Charleroi) et Bensebaini (ex-Lierse) tandis qu'Oukidja (ex-Mouscron) prenait place sur le banc. Dans le camp d'en face, le Nigeria commencait la rencontre avec Ndidi (ex-Genk) tandis que Simon, Kalu (ex-La Gantoise), Onyekuru (ex-Eupen et Anderlecht) et Osimhen (Charleroi) débutaient sur le banc. Les "Fennecs" ont ouvert le score en première période grâce à un but contre son camp du défenseur nigérian Troost-Ekong (40e). Les "Super Eagles" sont ensuite revenus au score via Ighalo sur penalty (73e) avant de faire monter au jeu Onyekuru à la 78e pour forcer la décision. Au contraire, l'Algérie était tout proche de faire la différence dans le temps additionnel mais le tir de Benlamri finissait sa course sur la transversale (90e+3). Ce n'était que partie remise puisque Mahrez (90e+5), dans la foulée, délivrait tout le peuple algérien sur coup franc. L'Algérie disputera le vendredi 19 juillet sa troisième finale de Coupe d'Afrique des nations et compte un titre gagné en 1990. Le Sénégal, finaliste à une seule reprise en 2002, tentera, de son côté, de soulever le premier trophée majeur de son histoire sur son continent.

L'Algérie, privé d'Atal (ex-Courtrai) jusqu'au terme de la compétition pour une fracture de la clavicule, alignait d'entrée Guedioura (ex-Charleroi) et Bensebaini (ex-Lierse) tandis qu'Oukidja (ex-Mouscron) prenait place sur le banc. Dans le camp d'en face, le Nigeria commencait la rencontre avec Ndidi (ex-Genk) tandis que Simon, Kalu (ex-La Gantoise), Onyekuru (ex-Eupen et Anderlecht) et Osimhen (Charleroi) débutaient sur le banc. Les "Fennecs" ont ouvert le score en première période grâce à un but contre son camp du défenseur nigérian Troost-Ekong (40e). Les "Super Eagles" sont ensuite revenus au score via Ighalo sur penalty (73e) avant de faire monter au jeu Onyekuru à la 78e pour forcer la décision. Au contraire, l'Algérie était tout proche de faire la différence dans le temps additionnel mais le tir de Benlamri finissait sa course sur la transversale (90e+3). Ce n'était que partie remise puisque Mahrez (90e+5), dans la foulée, délivrait tout le peuple algérien sur coup franc. L'Algérie disputera le vendredi 19 juillet sa troisième finale de Coupe d'Afrique des nations et compte un titre gagné en 1990. Le Sénégal, finaliste à une seule reprise en 2002, tentera, de son côté, de soulever le premier trophée majeur de son histoire sur son continent.