Lors d'un premier acte sans relief, l'AEK s'est contenté de défendre, tandis que l'Ajax a manqué d'inspiration aux abords du rectangle adverse. Les hommes d'Erik ten Hag ont toutefois profité de la pause pour se remobiliser et prendre l'avantage dès le retour des vestiaires via Tagliafico, parfaitement trouvé par Neres (46e, 0-1). Après avoir vu son but annulé pour une position de hors-jeu (67e), van de Beek a fait le break à la 77e minute en profitant d'un excellent travail de Dusan Tadic sur le flanc droit (2-0). En toute fin de match, Tagliafico a scellé le résultat de la partie à 3-0 à l'aide d'un lob victorieux face à Barkas (90e, 3-0).

Dans l'autre rencontre du groupe E, le Bayern de Munich n'a pas tremblé sur la pelouse des Portugais de Benfica. Mis sur orbite dès la 10e minute de jeu par Robert Lewandowski (0-1), les Allemands ont ensuite scellé le résultat de la partie à 0-2 grâce au break inscrit par Sanches en deuxième période (54e, 0-2).

Dans le groupe F, Hoffenheim a rapidement pris les devants grâce à l'ouverture du score de l'Autrichien Grillitsch (5e, 0-1). Onze fois champion d'Ukraine, le Shakhtar est revenu dans le match avant la demi-heure de jeu via Ismaily (27e, 1-1) avant de voir l'international norvégien Nordtveit redonner l'avantage aux Allemands avant la pause (38e, 1-2). Malmenés par l'actuel onzième de Bundesliga, les Ukrainiens sont toutefois parvenus à recoller au score grâce à la frappe sèche hors rectangle de Maycon (81e, 2-2) qui a finalement offert un point aux troupes de Paulo Fonseca.

L'autre rencontre du groupe F, prévue à 21h, a vu Manchester City s'incliner devant Lyon (1-2) et Jason Denayer.