"Comme je l'ai déjà dit, nous ne sommes pas intéressés par la vente de 51% des actions, mais seulement par 20 à 30% pour nous aider à bâtir notre projet de stade", a déclaré Barbara Berlusconi, dont le club, 11e du championnat, est hors course pour une qualification en Ligue des Champions.

Barbara Berlusconi réagissait à la publication par le quotidien espagnol As d'un article dans lequel était évoquée une offre de 300 millions d'euros d'un homme d'affaires singapourien, Peter Lim, pour le rachat de 51% des parts du club, détenu par l'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi.

"Dans tous les cas, les chiffres publiés aujourd'hui sont totalement en décalage avec la valeur du club", a expliqué Barbara Berlusconi. "300 millions (d'euros) représentent environ 30% de l'AC Milan et certainement pas 51%".

"Comme je l'ai déjà dit, nous ne sommes pas intéressés par la vente de 51% des actions, mais seulement par 20 à 30% pour nous aider à bâtir notre projet de stade", a déclaré Barbara Berlusconi, dont le club, 11e du championnat, est hors course pour une qualification en Ligue des Champions. Barbara Berlusconi réagissait à la publication par le quotidien espagnol As d'un article dans lequel était évoquée une offre de 300 millions d'euros d'un homme d'affaires singapourien, Peter Lim, pour le rachat de 51% des parts du club, détenu par l'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi. "Dans tous les cas, les chiffres publiés aujourd'hui sont totalement en décalage avec la valeur du club", a expliqué Barbara Berlusconi. "300 millions (d'euros) représentent environ 30% de l'AC Milan et certainement pas 51%".