Les deux clubs "ont présenté aujourd'hui à l'administration municipale de Milan un 'projet de faisabilité technique et économique' du nouveau stade pour Milan", ont-ils indiqué dans un communiqué.

Cette demande "représente le premier pas officiel" des deux clubs qui proposent la construction d'"un nouveau stade comprenant environ 60.000 places assises", dans une zone adjacente au stade actuel.

Le projet prévoit "des investissements privés pour plus de 1,2 milliard d'euros", ont précisé les clubs, en soulignant que sa réalisation est "essentielle pour ramener le football de Milan parmi l'élite du football européen et mondial".

L'AC Milan, qualifié pour la Ligue Europa, a été exclu des compétitions européennes pour la saison 2019/2020 pour non-respect des règles du fair-play financier, a annoncé fin juin le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le club, 5e du championnat d'Italie, était qualifié pour la phase de poules de la Ligue Europa (C3). Il avait été épinglé en avril pour son incapacité à respecter l'équilibre financier exigé par l'UEFA sur les trois dernières années.

L'Inter Milan s'est en revanche qualifié de justesse pour la Ligue des champions en terminant 4e de Serie A.

Les deux clubs envisagent également la construction d'une zone de loisirs "représentant un lieu de rencontre en mesure d'accueillir les citoyens, les tifosi et les touristes, 365 jours par an et donnant du travail à plus de 3.500 personnes".

Une fois obtenu l'accord de la municipalité, si elle le donne, les deux clubs feront appel "aux meilleurs architectes internationaux spécialisés dans les infrastructures sportives" pour réaliser le projet.