Il ne battra sans doute pas le record établi durant la saison 1970-1971 par Josip Skoblar - l'avant yougoslave de l'Olympique Marseille avait inscrit 44 buts - mais Kylian Mbappé n'en est pas moins le meilleur buteur de Ligue 1. Il devance nettement son coéquipier Edinson Cavani et Nicolas Pépé, la révélation de Lille. Or, il a fêté ses 20 ans, seulement, en décembre. "C'est fantastique. Il a déjà gagné tant de beaux prix depuis le début de sa carrière alors qu'il est encore tout jeune. Il doit rester concentré et travailler encore plus pour progresser." Ces compliments viennent de Zlatan Ibrahimovic, qui a entamé une nouvelle saison en MLS avec LA Galaxy. Mbappé a été sacré champion d'Europe avec les U19 en 2016, champion de France avec l'AS Monaco il y a deux ans et avec le PSG l'année passée. Il a également été un des protagonistes du titre mondial de la France l'été dernier.

Il y a dix jours, contre Nîmes, en championnat, il a établi un nouveau record. Grâce à ses deux buts, décisifs pour le succès 3-0 des siens, il est devenu le plus jeune joueur de l'histoire de la Ligue 1 à marquer plus de 50 buts. Il avait vingt ans, deux mois et trois jours. Manifestement, ça le motive, à en juger par sa courte déclaration au micro de Canal + à l'issue de la partie : "Jouer est un plaisir mais je vis pour marquer et battre des records. Je pars toujours du principe qu'un jour, quelqu'un sera meilleur que moi. Donc, je dois placer la barre le plus haut possible." Bernard Blaquart, l'entraîneur de Nîmes, était très impressionné, d'autant que Mbappé n'a même pas livré son meilleur match : "Tout ce qu'il entreprend est dangereux, décisif. En l'alignant, c'est comme si on jetait constamment de l'huile sur le feu. Il est si rapide... C'est vraiment le phénomène du football français et il va le rester un certain temps."

Mbappé est déjà devenu le premier footballeur français à inscrire 19 goals en 18 matches de Ligue 1 en... 45 ans. Le rapide avant est lié au PSG jusqu'en 2022. S'il tient ce rythme, les trois meilleurs buteurs de l'histoire du club parisien - Edinson Cavani (192 goals), Zlatan Ibrahimovic (156) et Pauleta (109) - peuvent commencer à se faire du souci.

Il y a un mais. Même si Mbappé a été ménagé la semaine passée en coupe contre Dijon, un match gagné 3-0, Thomas Tuchel a dû admettre qu'il avait été contraint d'aligner un peu trop souvent le jeune homme depuis le début de l'année. "Suite à l'absence conjuguée de Cavani et Neymar, il est chargé de conclure nos attaques. Il est sans doute un peu fatigué et il ne prend pas toujours les meilleures décisions mais il est encore très jeune." On pourra mesurer ce soir le degré de sa fatigue...

Par Steve Van Herpe