Le Club de Bruges a annoncé jeudi l'accord de principe concernant la vente de son défenseur ivoirien de 20 ans Odilon Kossounou au Bayer Leverkusen, où il a signé un contrat jusqu'en juin 2026. Selon le média allemand Bild, la transaction pourrait s'élever à 24 millions d'euros, un record pour un défenseur quittant la Belgique.

ARRIVE POUR UN PEU MOINS DE 4 MILLIONS

Qu'importe le montant précis, les Brugeois réaliseront de toute façon une juteuse affaire financière avec le natif d'Abidjan, arrivé en provenance du club suédois d'Hammarby pour une somme estimée à 3,85 millions d'euros en juillet 2019 alors qu'il n'avait que 18 ans.

Deux saisons et autant de titres de champion de Belgique plus tard, le défenseur a joué 55 matches avec les Gazelles de Philippe Clement, dont 7 en Ligue des Champions et 4 en Europa League. Depuis son arrivée à Bruges, Kossounou est également devenu international ivoirien.

C'est d'ailleurs contre les Diables Rouges, lors d'un amical en octobre 2020, qu'il a disputé son premier match avec les Éléphants. Après les ventes l'été dernier de Jonathan David et de Jérémy Doku, passés respectivement de La Gantoise à Lille et d'Anderlecht à Rennes pour 27 et 26 millions d'euros, c'est un nouveau transfert sortant d'envergure en Belgique.

LE BAYER AVAIT DEJA FAIT SES EMPLETTES EN BELGIQUE AVEC BAILEY

Du côté brugeois, c'est la première fois depuis le passage, à l'été 2019, de l'attaquant brésilien Wesley à Aston Villa, estimé à 25 millions d'euros, que le double champion de Belgique en titre perçoit une telle somme.

Le Bayer Leverkusen, qui avait déjà attiré Leon Bailey de Genk il y a quelques années, a terminé 6e de Bundesliga et disputera cette saison l'Europa League.

En Allemagne, il portera le N.6. "Je suis tellement heureux de signer ici et impatient de rencontrer tout le monde et les fans", a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur le compte Twitter du Bayer. Le cercle allemand a précisé que Kossounou avait paraphé un contrat de cinq ans, soit jusqu'en juin 2026. "Les deux saisons à Bruges ont été formidables avec les deux titres de champion. La Bundesliga est quelque chose de complètement différent et je veux prouver à Leverkusen que je suis un joueur du top à ce niveau", a lancé l'Ivoirien, cité sur le site de son nouveau club.

Le directeur sportif Simon Rolfes a estimé que Kossounou "avait tout pour jouer un rôle majeur dans le futur du club". "Il est très rapide, agile, fort dans les duels et doué techniquement. Encore très jeune, il s'est rapidement développé en Belgique et n'a pas encore atteint son potentiel."

Rudi Völler, également membre du staff technique, a abondé dans ce sens. "Nous sommes ravis d'avoir pu conclure ce transfert car c'est un mariage parfait avec notre équipe sur le plan du football. Il va nous procurer beaucoup de plaisir dans les années à venir", a ponctué l'ancien attaquant au sujet de l'Ivoirien.

Le Club de Bruges a annoncé jeudi l'accord de principe concernant la vente de son défenseur ivoirien de 20 ans Odilon Kossounou au Bayer Leverkusen, où il a signé un contrat jusqu'en juin 2026. Selon le média allemand Bild, la transaction pourrait s'élever à 24 millions d'euros, un record pour un défenseur quittant la Belgique.ARRIVE POUR UN PEU MOINS DE 4 MILLIONS Qu'importe le montant précis, les Brugeois réaliseront de toute façon une juteuse affaire financière avec le natif d'Abidjan, arrivé en provenance du club suédois d'Hammarby pour une somme estimée à 3,85 millions d'euros en juillet 2019 alors qu'il n'avait que 18 ans. Deux saisons et autant de titres de champion de Belgique plus tard, le défenseur a joué 55 matches avec les Gazelles de Philippe Clement, dont 7 en Ligue des Champions et 4 en Europa League. Depuis son arrivée à Bruges, Kossounou est également devenu international ivoirien. C'est d'ailleurs contre les Diables Rouges, lors d'un amical en octobre 2020, qu'il a disputé son premier match avec les Éléphants. Après les ventes l'été dernier de Jonathan David et de Jérémy Doku, passés respectivement de La Gantoise à Lille et d'Anderlecht à Rennes pour 27 et 26 millions d'euros, c'est un nouveau transfert sortant d'envergure en Belgique. LE BAYER AVAIT DEJA FAIT SES EMPLETTES EN BELGIQUE AVEC BAILEYDu côté brugeois, c'est la première fois depuis le passage, à l'été 2019, de l'attaquant brésilien Wesley à Aston Villa, estimé à 25 millions d'euros, que le double champion de Belgique en titre perçoit une telle somme. Le Bayer Leverkusen, qui avait déjà attiré Leon Bailey de Genk il y a quelques années, a terminé 6e de Bundesliga et disputera cette saison l'Europa League.En Allemagne, il portera le N.6. "Je suis tellement heureux de signer ici et impatient de rencontrer tout le monde et les fans", a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur le compte Twitter du Bayer. Le cercle allemand a précisé que Kossounou avait paraphé un contrat de cinq ans, soit jusqu'en juin 2026. "Les deux saisons à Bruges ont été formidables avec les deux titres de champion. La Bundesliga est quelque chose de complètement différent et je veux prouver à Leverkusen que je suis un joueur du top à ce niveau", a lancé l'Ivoirien, cité sur le site de son nouveau club. Le directeur sportif Simon Rolfes a estimé que Kossounou "avait tout pour jouer un rôle majeur dans le futur du club". "Il est très rapide, agile, fort dans les duels et doué techniquement. Encore très jeune, il s'est rapidement développé en Belgique et n'a pas encore atteint son potentiel." Rudi Völler, également membre du staff technique, a abondé dans ce sens. "Nous sommes ravis d'avoir pu conclure ce transfert car c'est un mariage parfait avec notre équipe sur le plan du football. Il va nous procurer beaucoup de plaisir dans les années à venir", a ponctué l'ancien attaquant au sujet de l'Ivoirien.