Pour le capitaine du champion d'Angleterre, "il n'y a pas beaucoup d'équipes qui soient plus difficiles à jouer" que le Bayern. "Mais il est temps de combler l'écart entre nous et les équipes du top 3", a-t-il souligné.

"On a indiscutablement progresser les quatre dernières années mais il faut désormais franchir un autre cap", a poursuivi le défenseur central des Diables Rouges, prêt à relever le nouveau défi à Munich où les Anglais s'étaient imposés l'an dernier (3-2).

La victoire n'avait pas suffi pour ravir la première place du groupe en raison de la défaite concédée à l'aller (1-3). "J'ai le sentiment que l'on a appris de l'expérience de l'an passé. On a vu combien ça coute de ne pas terminer premier du groupe", a dit Kompany, en référence au duel imposé et perdu face au Barça pour les premiers 8es de finale du club mancunien.

"Douze mois plus tard, on sait où on se situe et où on veut aller", a-t-il ajouté. "On ne figure certainement pas dans les tops favoris. Mais on sera plus fort au fil de la compétition, comme le Bayern d'ailleurs".

Interrogé sur le piteux état du club de Hambourg (lanterne rouge de Bundesliga), où l'athlétique défenseur (1m91) a évolué entre 2006 et 2008: "Quel dommage que ça ne marche plus. J'espère que ça va s'améliorer", a-t-il répondu dans un allemand parfait.

Le Bayern sans Ribéry

Par ailleurs, Franck Ribéry ne pourra pas jouer contre Manchester City ce mercredi, a annoncé Pep Guardiola, l'entraîneur du Bayern, qui s'en remet aux médecins du club, sans préciser la nature de la blessure du Français.

"Franck n'est pas là. Il a vu les médecins qui m'ont dit aujourd'hui qu'il ne pouvait pas jouer. C'est tout", a déclaré Guardiola à la veille des retrouvailles avec ManCity. "Quand Franck n'est pas là, c'est toujours parce qu'il souffre. Il a joué 20 minutes (samedi en championnat) et le jour suivant il ne pouvait pas jouer, a ajouté le Catalan. Je n'en sais pas plus. Il faut demander aux médecins".

Il a également renvoyé au corps médical les questions sur une possible présence du N.7 français samedi à Hambourg en championnat. "Je ne sais pas, a-t-il insisté. Je pense qu'il ne jouera pas les prochains jours".

Freiné par un problème rotulien récurrent, Ribéry, 31 ans, avait débuté sa 8e saison au Bayern Munich samedi contre Stuttgart (2-0), marquant même le second but bavarois en quelque 20 minutes de jeu. Le Français avait manqué le Mondial au Brésil en raison d'une lombalgie. Il a depuis annoncé sa retraite internationale.

Pour le capitaine du champion d'Angleterre, "il n'y a pas beaucoup d'équipes qui soient plus difficiles à jouer" que le Bayern. "Mais il est temps de combler l'écart entre nous et les équipes du top 3", a-t-il souligné."On a indiscutablement progresser les quatre dernières années mais il faut désormais franchir un autre cap", a poursuivi le défenseur central des Diables Rouges, prêt à relever le nouveau défi à Munich où les Anglais s'étaient imposés l'an dernier (3-2).La victoire n'avait pas suffi pour ravir la première place du groupe en raison de la défaite concédée à l'aller (1-3). "J'ai le sentiment que l'on a appris de l'expérience de l'an passé. On a vu combien ça coute de ne pas terminer premier du groupe", a dit Kompany, en référence au duel imposé et perdu face au Barça pour les premiers 8es de finale du club mancunien."Douze mois plus tard, on sait où on se situe et où on veut aller", a-t-il ajouté. "On ne figure certainement pas dans les tops favoris. Mais on sera plus fort au fil de la compétition, comme le Bayern d'ailleurs".Interrogé sur le piteux état du club de Hambourg (lanterne rouge de Bundesliga), où l'athlétique défenseur (1m91) a évolué entre 2006 et 2008: "Quel dommage que ça ne marche plus. J'espère que ça va s'améliorer", a-t-il répondu dans un allemand parfait.Par ailleurs, Franck Ribéry ne pourra pas jouer contre Manchester City ce mercredi, a annoncé Pep Guardiola, l'entraîneur du Bayern, qui s'en remet aux médecins du club, sans préciser la nature de la blessure du Français."Franck n'est pas là. Il a vu les médecins qui m'ont dit aujourd'hui qu'il ne pouvait pas jouer. C'est tout", a déclaré Guardiola à la veille des retrouvailles avec ManCity. "Quand Franck n'est pas là, c'est toujours parce qu'il souffre. Il a joué 20 minutes (samedi en championnat) et le jour suivant il ne pouvait pas jouer, a ajouté le Catalan. Je n'en sais pas plus. Il faut demander aux médecins".Il a également renvoyé au corps médical les questions sur une possible présence du N.7 français samedi à Hambourg en championnat. "Je ne sais pas, a-t-il insisté. Je pense qu'il ne jouera pas les prochains jours".Freiné par un problème rotulien récurrent, Ribéry, 31 ans, avait débuté sa 8e saison au Bayern Munich samedi contre Stuttgart (2-0), marquant même le second but bavarois en quelque 20 minutes de jeu. Le Français avait manqué le Mondial au Brésil en raison d'une lombalgie. Il a depuis annoncé sa retraite internationale.