Le successeur de Lionel Messi, qui obtenu son 6e Ballon d'Or en 2019, sera connu le lundi 29 novembre lors d'une soirée de gala organisée au théâtre du Châtelet à Paris.

L'Argentin, arrivé cet été au PSG en provenance du FC Barcelone, figure également parmi les candidats possibles tout comme le Portugais Cristiano Ronaldo (Juventus/Manchester United), qui compte 5 Ballon d'Or à son palmarès. Le Brésilien Neymar (PSG) a obtenu sa 10e nomination. Le buteur polonais Robert Lewandowski (Bayern Munich), qui aurait été le grand favori en 2020 (le Ballon d'Or n'a pas été attribué en raison du Covid-19), a encore aligné les buts tout au long de l'année et enlevé un nouveau titre de champion d'Allemagne. Autres attaquants appelés le Français Kylian Mbappé (PSG) et l'Uruguayen Luis Suarez (Atlético de Madrid), l'Espagnol Gerard Moreno (Villarreal), élu meilleur joueur de l'Europa League, et le jeune Phil Foden (Manchester City)

L'ailier algérien Riyad Mahrez (Manchester City), le médian récupérateur français N'Golo Kanté (Chelsea) meilleur joueur de la finale de la Ligue des Champions, le jeune buteur norvégien Erling Haaland (Borussia Dortmund), le duo défensif central de l'Italie tellement décisif lors du dernier Euro : Leonardo Bonucci (Juventus Turin) et Giorgio Chiellini (Juventus Turin) sont aussi sélectionnés. Un autre Italien le milieu de terrain Jorginho (Chelsea) est lui aussi dans ce groupe après avoir remporté la Ligue des Champions et l'Euro en ayant à chaque fois joué un rôle décisif même s'il était plutôt dans l'ombre.

L'attaquant anglais Harry Kane obtient sa 3e nomination, un autre renard des surfaces l'Egyptien Mohames Salah (Liverpool), le gardien de but italien Gianluigi Donnarumma (Milan AC, Paris-SG), élu meilleur joueur du dernier Euro, qui figure pour la première fois parmi les trente finalistes, n'ont pas été oubliés. L'attaquant français Karim Benzema, auteur d'une brillante campagne avec le Real Madrid et redevenu international, un autre attaquant l'Anglais Raheem Sterling (Manchester City), finaliste malheureux de la Ligue des Champions et de l'Euro, ainsi que le milieu de terrain italien Nicolo Barella (Inter Milan) champion d'Italie et vainqueur de l'Euro ont aussi gagné leur place dans ce panthéon de l'année.

On retrouve encore le miieu de terrain portugais Bruno Fernandes (Manchester United), finaliste de l'Europa League, et révélation de la Premier League depuis son arrivée, le jeune Espagnol de 18 ans Pedri (FC Barcelone) ou le vétéran croate, Ballon d'Or 2018, Luka Modric (Real Madrid), l'arrière espagnol César Azpilicueta (Chelsea), le défenseur portugais Ruben Dias (Manchester City), champion d'Angleterre et finaliste de la C1, l'Argentin Lautaro Martinez (Inter) compère de Lukaku à la pointe de l'attaque des Intéristes sacrés champions d'Italie, le milieu de terrain offensif anglais Mason Mount (Chelsea) ou encore le défenseur danois Simon Kjaer (AC Milan).

Le successeur de Lionel Messi, qui obtenu son 6e Ballon d'Or en 2019, sera connu le lundi 29 novembre lors d'une soirée de gala organisée au théâtre du Châtelet à Paris. L'Argentin, arrivé cet été au PSG en provenance du FC Barcelone, figure également parmi les candidats possibles tout comme le Portugais Cristiano Ronaldo (Juventus/Manchester United), qui compte 5 Ballon d'Or à son palmarès. Le Brésilien Neymar (PSG) a obtenu sa 10e nomination. Le buteur polonais Robert Lewandowski (Bayern Munich), qui aurait été le grand favori en 2020 (le Ballon d'Or n'a pas été attribué en raison du Covid-19), a encore aligné les buts tout au long de l'année et enlevé un nouveau titre de champion d'Allemagne. Autres attaquants appelés le Français Kylian Mbappé (PSG) et l'Uruguayen Luis Suarez (Atlético de Madrid), l'Espagnol Gerard Moreno (Villarreal), élu meilleur joueur de l'Europa League, et le jeune Phil Foden (Manchester City) L'ailier algérien Riyad Mahrez (Manchester City), le médian récupérateur français N'Golo Kanté (Chelsea) meilleur joueur de la finale de la Ligue des Champions, le jeune buteur norvégien Erling Haaland (Borussia Dortmund), le duo défensif central de l'Italie tellement décisif lors du dernier Euro : Leonardo Bonucci (Juventus Turin) et Giorgio Chiellini (Juventus Turin) sont aussi sélectionnés. Un autre Italien le milieu de terrain Jorginho (Chelsea) est lui aussi dans ce groupe après avoir remporté la Ligue des Champions et l'Euro en ayant à chaque fois joué un rôle décisif même s'il était plutôt dans l'ombre. L'attaquant anglais Harry Kane obtient sa 3e nomination, un autre renard des surfaces l'Egyptien Mohames Salah (Liverpool), le gardien de but italien Gianluigi Donnarumma (Milan AC, Paris-SG), élu meilleur joueur du dernier Euro, qui figure pour la première fois parmi les trente finalistes, n'ont pas été oubliés. L'attaquant français Karim Benzema, auteur d'une brillante campagne avec le Real Madrid et redevenu international, un autre attaquant l'Anglais Raheem Sterling (Manchester City), finaliste malheureux de la Ligue des Champions et de l'Euro, ainsi que le milieu de terrain italien Nicolo Barella (Inter Milan) champion d'Italie et vainqueur de l'Euro ont aussi gagné leur place dans ce panthéon de l'année. On retrouve encore le miieu de terrain portugais Bruno Fernandes (Manchester United), finaliste de l'Europa League, et révélation de la Premier League depuis son arrivée, le jeune Espagnol de 18 ans Pedri (FC Barcelone) ou le vétéran croate, Ballon d'Or 2018, Luka Modric (Real Madrid), l'arrière espagnol César Azpilicueta (Chelsea), le défenseur portugais Ruben Dias (Manchester City), champion d'Angleterre et finaliste de la C1, l'Argentin Lautaro Martinez (Inter) compère de Lukaku à la pointe de l'attaque des Intéristes sacrés champions d'Italie, le milieu de terrain offensif anglais Mason Mount (Chelsea) ou encore le défenseur danois Simon Kjaer (AC Milan).