"A Genk, Hans Visser et moi étions les plus convaincus par Courtois. Nous pressentions qu'il deviendrait un grand gardien. A l'époque, il était numéro trois derrière Verhulst et Casteels mais il jouait vers l'avant. D'ailleurs, ses genoux étaient toujours sales, jamais son arrière-train.

Tout le monde savait que De Bruyne était un grand talent. Hans, plus que les autres car il avait travaillé avec lui deux ans en espoirs. Kevin est beaucoup plus complet que Hazard. Il possède un registre plus étendu : il peut jouer du gauche et du droit, court ou long. Il peut dribbler, jouer en un temps et marquer de loin. Il peut jouer à gauche, à droite ou dans l'axe et même être le second médian défensif aux côtés de Witsel. Hazard est plutôt l'homme des éclairs. Il est capable d'éliminer un ou deux hommes et d'effectuer une longue passe mais il marque plus difficilement de loin. Il joue très rarement en diagonale, sa vision du jeu se limite aux espaces devant lui et son abattage est moindre.

Vossen n'a pas le niveau de Courtois ou de De Bruyne mais il doit toujours être sélectionné en équipe nationale, même s'il est difficile d'être titulaire : Benteke est fantastique, Mboyo constitue une bonne alternative à celui-ci et Lukaku convient parfaitement dans des matches qui offrent plus d'espaces. Par contre, face à une formation aussi défensive que l'Ecosse, il peut être intéressant d'aligner Jelle car dès qu'il a le ballon dans le rectangle, il tire. Il est très costaud, il peut centrer, il se place bien et sa finition est excellente.

Mboyo est un tout grand talent. A Charleroi, il multipliait les actions mais à Courtrai, il a appris à effectuer plus de combinaisons. Il a un corps en acier tout en ayant un bon bagage technique, il joue des deux pieds et il est très polyvalent. Du flanc, il aime converger vers l'axe mais en fait, il préfère un rôle libre au milieu."

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Hein Vanhaezebrouck dans le Sport/Foot Magazine de cette semaine. Christian Vandenabeele

"A Genk, Hans Visser et moi étions les plus convaincus par Courtois. Nous pressentions qu'il deviendrait un grand gardien. A l'époque, il était numéro trois derrière Verhulst et Casteels mais il jouait vers l'avant. D'ailleurs, ses genoux étaient toujours sales, jamais son arrière-train. Tout le monde savait que De Bruyne était un grand talent. Hans, plus que les autres car il avait travaillé avec lui deux ans en espoirs. Kevin est beaucoup plus complet que Hazard. Il possède un registre plus étendu : il peut jouer du gauche et du droit, court ou long. Il peut dribbler, jouer en un temps et marquer de loin. Il peut jouer à gauche, à droite ou dans l'axe et même être le second médian défensif aux côtés de Witsel. Hazard est plutôt l'homme des éclairs. Il est capable d'éliminer un ou deux hommes et d'effectuer une longue passe mais il marque plus difficilement de loin. Il joue très rarement en diagonale, sa vision du jeu se limite aux espaces devant lui et son abattage est moindre. Vossen n'a pas le niveau de Courtois ou de De Bruyne mais il doit toujours être sélectionné en équipe nationale, même s'il est difficile d'être titulaire : Benteke est fantastique, Mboyo constitue une bonne alternative à celui-ci et Lukaku convient parfaitement dans des matches qui offrent plus d'espaces. Par contre, face à une formation aussi défensive que l'Ecosse, il peut être intéressant d'aligner Jelle car dès qu'il a le ballon dans le rectangle, il tire. Il est très costaud, il peut centrer, il se place bien et sa finition est excellente. Mboyo est un tout grand talent. A Charleroi, il multipliait les actions mais à Courtrai, il a appris à effectuer plus de combinaisons. Il a un corps en acier tout en ayant un bon bagage technique, il joue des deux pieds et il est très polyvalent. Du flanc, il aime converger vers l'axe mais en fait, il préfère un rôle libre au milieu."Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Hein Vanhaezebrouck dans le Sport/Foot Magazine de cette semaine. Christian Vandenabeele