L'histoire raconte que lorsque Kevin De Bruyne jouait au football dans le jardin avec ses amis, on lui demandait de ne pas tirer du pied droit pour que les plantes survivent à son passage.

On ne sait pas si Wolverhampton lui aa demandé de faire la même chose ce mercredi soir, mais le pied gauche de KDB a suffi pour inscrire trois buts en seulement 24 minutes. En deuxième mi-temps, il a planté une quatrième rose dans le jardin des Wolves, cette fois, du pied droit.

Sur deux de ses quatre buts, il n'a pas spécialement voulu marquer lui-même, mais a donné la possibilité à Raheem Sterling et Phil Foden de le faire. Comme ces derniers ne parvenaient pas à conclure, KDB était, coïncidence ou pas, à la bonne place pour expédier le ballon au fond des filets.

Sterling plantera encore un cinquième but pour les Cityzens qui conservent donc la tête de la Premier League avec trois unités d'avance sur Liverpool.

Un pied gauche redoutable

Pep Guardiola n'a pas manqué de superlatifs pour décrire la performance incroyable de son maître à jouer après le match. Il l'a résumée en cinq mots : "Inarrêtable, brillant, génial, exceptionnel, parfait."

Jamais dans sa carrière notre compatriote n'avait marqué quatre buts en un seul match. C'est aussi la première fois qu'il plante autant de roses en une saison. Son compteur affiche actuellement 19 buts, dont 15 en Premier League. Grâce à son quadruplé, il remonte à la quatrième place du classement des meilleurs artificiers de la Premier League cette saison. Seuls Mo Salah (22), Heung-Min Son (20) et Cristiano Ronaldo (18) le devancent.

De Bruyne déborde de confiance en lui pour le moment. "En fait, j'aurais même dû en mettre cinq", a-t-il déclaré à l'issue de la rencontre. Au sujet de ses trois buts du pied gauche, il a affirmé : "Je n'ai jamais peur de tirer avec mon pied gauche ; même quand le ballon ne rentre pas, cela pose des soucis à l'adversaire. Si tu rates, tu rates, ça n'a pas d'importance. Quand tu rates un tir dans un match, il faut continuer à tenter sa chance."

Une pluie de récompenses

La performance de KDB lui a valu beaucoup d'éloges dans les médias d'outre-Manche. The Athletic parlait d'"un joueur vraiment génial/" et The Guardian commençait son article à son sujet par un avertissement à Erling Haaland, la nouvelle recrue star des Cityzens: "Welcome aboard. Now beat this" (Bienvenue. Maintenant, fais mieux que lui)

L'ancienne star du football anglais et consultant de la BBC, Gary Lineker, n'a pas caché son admiration pour le stratège belge sur Twitter. "Outrageously brillant. What a player ! " (Outrageusement brillant. Quel joueur ! )

Ces deux dernières années, De Bruyne a été élu joueur de l'année par ses pairs. Y aura-t-il bientôt un troisième trophée sur sa cheminée ?

En 2019-20, il s'était également vu décerner le prix de joueur de la saison par les médias et les supporters. La saison écoulée, c'est son coéquipier Ruben Dias qui avait raflé la mise et cette année c'est Mo Salah qui a été récompensé. Si Manchester City prolonge encore d'une saison son titre de roi d'Angleterre, il devrait être sacré joueur de la saison dans son club. Par contre, il lui sera difficile de devenir meilleur artificier de la saison puisqu'il compte sept réalisations de retard sur Salah. Il faudra bien encore deux autres quadruplés pour y parvenir.

L'histoire raconte que lorsque Kevin De Bruyne jouait au football dans le jardin avec ses amis, on lui demandait de ne pas tirer du pied droit pour que les plantes survivent à son passage.On ne sait pas si Wolverhampton lui aa demandé de faire la même chose ce mercredi soir, mais le pied gauche de KDB a suffi pour inscrire trois buts en seulement 24 minutes. En deuxième mi-temps, il a planté une quatrième rose dans le jardin des Wolves, cette fois, du pied droit.Sur deux de ses quatre buts, il n'a pas spécialement voulu marquer lui-même, mais a donné la possibilité à Raheem Sterling et Phil Foden de le faire. Comme ces derniers ne parvenaient pas à conclure, KDB était, coïncidence ou pas, à la bonne place pour expédier le ballon au fond des filets.Sterling plantera encore un cinquième but pour les Cityzens qui conservent donc la tête de la Premier League avec trois unités d'avance sur Liverpool.Pep Guardiola n'a pas manqué de superlatifs pour décrire la performance incroyable de son maître à jouer après le match. Il l'a résumée en cinq mots : "Inarrêtable, brillant, génial, exceptionnel, parfait."Jamais dans sa carrière notre compatriote n'avait marqué quatre buts en un seul match. C'est aussi la première fois qu'il plante autant de roses en une saison. Son compteur affiche actuellement 19 buts, dont 15 en Premier League. Grâce à son quadruplé, il remonte à la quatrième place du classement des meilleurs artificiers de la Premier League cette saison. Seuls Mo Salah (22), Heung-Min Son (20) et Cristiano Ronaldo (18) le devancent.De Bruyne déborde de confiance en lui pour le moment. "En fait, j'aurais même dû en mettre cinq", a-t-il déclaré à l'issue de la rencontre. Au sujet de ses trois buts du pied gauche, il a affirmé : "Je n'ai jamais peur de tirer avec mon pied gauche ; même quand le ballon ne rentre pas, cela pose des soucis à l'adversaire. Si tu rates, tu rates, ça n'a pas d'importance. Quand tu rates un tir dans un match, il faut continuer à tenter sa chance."Une pluie de récompensesLa performance de KDB lui a valu beaucoup d'éloges dans les médias d'outre-Manche. The Athletic parlait d'"un joueur vraiment génial/" et The Guardian commençait son article à son sujet par un avertissement à Erling Haaland, la nouvelle recrue star des Cityzens: "Welcome aboard. Now beat this" (Bienvenue. Maintenant, fais mieux que lui)L'ancienne star du football anglais et consultant de la BBC, Gary Lineker, n'a pas caché son admiration pour le stratège belge sur Twitter. "Outrageously brillant. What a player ! " (Outrageusement brillant. Quel joueur ! )Ces deux dernières années, De Bruyne a été élu joueur de l'année par ses pairs. Y aura-t-il bientôt un troisième trophée sur sa cheminée ?En 2019-20, il s'était également vu décerner le prix de joueur de la saison par les médias et les supporters. La saison écoulée, c'est son coéquipier Ruben Dias qui avait raflé la mise et cette année c'est Mo Salah qui a été récompensé. Si Manchester City prolonge encore d'une saison son titre de roi d'Angleterre, il devrait être sacré joueur de la saison dans son club. Par contre, il lui sera difficile de devenir meilleur artificier de la saison puisqu'il compte sept réalisations de retard sur Salah. Il faudra bien encore deux autres quadruplés pour y parvenir.