Kemar Roofe is on fire

Bilan de la saison 2021-22: 35 matches, 16 buts et 2 passes décisives

Lorsqu'il débarque au Parc Astrid au mois d'août 2019, Kemar Roofe est attendu tel un sauveur. Depuis le retour de Vincent Kompany à Saint-Guidon, les Mauves, alors entraînés par l'inexpérimenté Simon Davies amené par Vince the Prince dans ses valises cityzens, cherchent un avant-centre au profil de faux 9 et doté d'un certain sens du but. Pieter Gerkens, milieu de terrain, a dépanné sans succès à ce poste pendant les premiers duels de la saison et Isaac Kiese Thelin ne semble pas bénéficier des grâces du staff made in Kompany.

Biberonné à l'intensité du football offensif de Marcelo Bielsa du côté de Leeds, Roofe reste sur une saison à 15 buts en 34 rencontres disputées. L'attaquant est convoité par des équipes de Premier League (les Peacocks n'évoluent encore que dans le Championship à l'époque), mais ses pépins physiques à répétition freinent certains candidats acquéreurs.

Malgré une blessure à la cheville, Anderlecht prend le risque de mettre 6 millions sur la table des négociations pour faire venir le Jamaïcain d'origine à Saint-Guidon. Les responsables bruxellois savent que leur nouvelle recrue manquera quelques matches mais ne s'en inquiètent pas, surtout que Roofe ne tarde pas à montrer toute son efficacité dès ses premières apparitions. Son entente avec Nacer Chadli lui permet de marquer quelques goals importants avant qu'une nouvelle blessure, au mollet cette fois, ne le freine à quelques jours de la reprise de la deuxième partie de saison. En raison de la crise sanitaire qui s'est invitée au mois de mars, il ne jouera plus un match pour les Mauves.

Alors qu'on s'attendait à ce qu'il reprenne le collier avec les Bruxellois pour une deuxième saison, il est finalement vendu aux Glasgow Rangers, qui proposent cinq millions d'euros pour s'attacher ses services. Les Mauves, dont la situation financière n'est pas des plus brillantes, ne peuvent refuser cette offre. Kemar Roofe va donc bien jouer en Premier League, même si celle-ci est finalement écossaise et pas anglaise. Il quitte donc Saint-Guidon sur un bilan honorable de 16 matches, sept buts et trois assists.

A Ibrox, il bénéficie de la confiance de Steven Gerrard et le lui rend bien en ouvrant son compteur personnel avec les Gers lors de la cinquième journée de championnat contre Kilmarnock, avant que le mollet qui avait abrégé son expérience anderlechtoise ne refasse des siennes au début du mois d'octobre. De retour sur le terrain en novembre, il enchaîne les buts et trouve le chemin des filets à huit reprises en neuf rencontres, dans un rôle d'attaquant de soutien derrière Jermaine Defoe ou Alfredo Morelos. Contrarié par de nouveaux soucis au mollet puis à la cuisse, Kemar Roofe rate une grande partie de la seconde moitié de championnat et ne plante pas de nouvelle rose dans les jardins des équipes adverses.

C'est cependant sur la scène continentale que le natif de Walsall va s'illustrer et devenir l'un des chouchous du public d'Ibrox. Et la victime qui va lui permettre d'être porté aux nues vient de l'ancienne compétition dans laquelle il évoluait. Muet avec les Mauves contre les Rouches, Roofe prend sa revanche et s'offre un coup d'éclat sur la pelouse de Sclessin le 22 octobre 2020. Il récupère le cuir à 80 mètres des buts, résiste à trois défenseurs liégeois avant d'envoyer une praline du pied droit depuis la ligne centrale qui va survoler Arnaud Bodart. L'Anglo-Jamaïcain vient d'inscrire son nom dans le Guinness Book puisque jamais dans l'histoire de la Ligue Europa, un but n'avait été inscrit plus loin que 49,92 mètres. "C'est du pur génie, tout simplement la classe mondiale", s'enflamme Steven Gerrard pendant la conférence de presse d'après-match. "Je joue au football depuis 1998 et je pense que c'est le plus beau but que j'ai pu voir.Je n'en verrai peut-être pas de meilleur, assène la légende de Liverpool qui en a pourtant vu des belles dans sa vie. "Kemar possède la vision, la classe et la force d'envoyer le ballon dans les buts à cette distance", conclut Stevie G. Buteur aussi contre Benfica en poules, il n'aidera pas les pensionnaires d'Ibrox à dépasser le stade des huitièmes de finale de la compétition.

Cette saison, Roofe a marqué à six reprises jusqu'au mois de décembre où il est de nouveau passé pendant un mois du côté de l'infirmerie avant d'échanger les rôles avec Alfredo Morelos. Lorsque ce dernier a été absent, l'ancien buteur de Leeds est devenu la gâchette attitrée des Gers. L'homme n'en oublie pas pour autant d'être généreux, même si ce n'est pas toujours en adressant des passes décisives. Après son triplé à Saint Mirren mi-avril, il lance une cagnotte en ligne pour remporter son maillot. Près de 5000 euros sont récoltés au profit des sans-abris de Glasgow.

Alors qu'il semblait reparti, le corps du natif de Walsall va de nouveau le trahir. Touché au genou, il loupe les importants duels de demi-finale contre le RB Leipzig, mais les Ecossais valident néanmoins leur billet qualificatif pour la grande finale. Giovanni van Bronckhorst , qui est désormais son entraîneur, ne sait pas encore s'il pourra compter sur lui contre l'Eintracht Francfort. Roofe, qui n'a plus joué depuis un bon mois, a fait le déplacement dans la chaude Andalousie, mais nul ne sait s'il pourra mettre le feu à l'Estadio de la Cartuja ce mercredi soir.

Cette saison, Kemar Roofe a disputé 21 matches, marqué 10 buts et délivré 0 passe décisive dans le Premiership écossais. En SFA Cup , il a disputé 4 matches, marqué 1 but et donné une passe décisive. En League Cup, il a planté trois roses en deux duels. Enfin, en Europa League, son compteur indique 8 rencontres disputées pour deux réalisations et un assist.

Giovanni Van Bronckhorst, l'entraîneur des Rangers, espère compter sur le grain de folie de Kemar Roofe pour cette finale de l'Europa League. La participation de l'ancien attaquant d'Anderlecht reste cependant incertaine., iStock
Giovanni Van Bronckhorst, l'entraîneur des Rangers, espère compter sur le grain de folie de Kemar Roofe pour cette finale de l'Europa League. La participation de l'ancien attaquant d'Anderlecht reste cependant incertaine. © iStock

Ianis Hagi, le génie des Carpates souffle le chaud et le froid

Bilan de la saison 2021-22 : 27 matches, 4 buts et 4 passes décisives

Arrivé à Genk en juillet 2019 en provenance du club roumain du FC Viitorul, Ianis Hagi, 21 ans et fils de la légende des Tricolori Gheorghe, devait incarner le renouveau d'un club limbourgeois qui venait d'être couronné champion de Belgique. Après seulement six mois (14 matches, 3 buts et 4 assists), il était prêté en Ecosse où il parvenait à convaincre un certain Steven Gerrard de payer l'option d'achat de 3,5 millions d'euros, malgré seulement 500 minutes de jeu pour sept matches et une passe décisive. Il faut dire qu'il avait surtout séduit son coach en signant un doublé contre Braga lors des seizièmes de finale de l'Europa League. Une prestation aboutie qui en disait long sur ses qualités et ce qu'il pouvait apporter à terme au géant écossais qui tentait de se réveiller.

La saison dernière, le Roumain devenait un rouage plus important du onze de Stevie G. et terminait une saison aboutie avec 37 matches de championnat à son compteur, pour six buts et 9 assists. Sur la scène européenne, il était en revanche moins décisif, malgré un assist lors de la manche aller de 1/8e de finale de la Ligue Europa, contre le Sparta Prague

Cette saison, Ianis Hagi est reparti sur les mêmes bases en termes de temps de jeu, sauf que sa production a été nettement moindre. En septembre, il a contracté le Covid et a mis du temps à s'en remettre. Des rumeurs de départ ont aussi circulé à son sujet à la fin de l'été. Cité à l'AS Roma, SkySports faisait même état d'un accord de principe entre les deux parties pour une somme de 20 millions d'euros. "Je ne pense pas que ce soit le moment de parler de transfert. Le mercato vient de se terminer, donc il n'y a pas de raison de parler de transfert. Je me concentre sur mon jeu, sur les Rangers., avait affirmé le fils de Gheorge à l'époque.

Blessé gravement aux ligaments du genou en janvier lors d'un match de championnat contre Aberdeen, il a été contraint de passer sur le billard depuis et semblait déjà forfait pour l'apothéose de ce mercredi jusqu'à ce qu'un post Instagram , publié la veille, ne vienne semer le doute. Le Roumain y évoque son parcours pour revenir de blessure dans une vidéo. Pourra-t-il apporter sa pierre à l'édifice sur la pelouse de Séville ? On n'y croit pas vraiment. Revenir pour un duel avec un tel enjeu après une si longue absence semble un pari difficile à réussir. Même quand on est le fils d'une ancienne légende du ballon rond.

Cette saison, Ianis Hagi a disputé 15 matches pour deux buts et une passe désivive dans le Premiership écossais. Il a aussi pris part à cinq rencontres d'Europa League et y a marqué 1 but et délivré un assist.

Après une saison 2020-21 aboutie, Ianis Hagi a été freiné dans son élan. Absent depuis des mois après une grave blessure au genou, il a donné l'espoir d'une participation à la finale de ce soir sur les réseaux sociaux., Getty Images/iStock
Après une saison 2020-21 aboutie, Ianis Hagi a été freiné dans son élan. Absent depuis des mois après une grave blessure au genou, il a donné l'espoir d'une participation à la finale de ce soir sur les réseaux sociaux. © Getty Images/iStock

Fashion Sakala, à la mode depuis le Old Firm

Bilan de la saison 2021-22: 48 matches, 12 buts et 7 passes décisives

En juillet 2018, ce Zambien complètement inconnu avait débarqué à la côte belge en provenance de l'équipe réserve du Spartak Moscou. Il s'avèrera finalement un joli coup pour les Côtiers puisqu'il leur apportera de belles satisfactions sur le plan sportif et surtout une jolie somme de 4 millions d'euros, lors de sa revente aux Rangers l'été dernier. Le Zambien peut certainement remercier Alexander Blessin d'avoir su exploiter au mieux son potentiel.

Fort de ses 31 réalisations et 10 passes décisives en 102 apparitions sous la liquette du KVO (et surtout 13 sur les 28 duels de la saison 2020-21), Sakala a débarqué à Glasgow dans le rôle de supersub avant de finalement bénéficier d'un temps de jeu intéressant suite aux différentes blessures de ses concurrents.

En championnat, il a marqué 9 buts en 1466 minutes de jeu, un rendement intéressant, même si c'est surtout grâce à sa prestation dans le Old Firm qu'il a définitivement conquis les coeurs des Gers. Le 1er mai dernier, sa frappe du gauche à la 67e offrait un partage à ses couleurs sur la pelouse du Celtic.

Van Bronckhort aligne principalement le Zambien sur le flanc droit, étant donné les absences de Roofe et Hagi. Les blessures dans le noyau devraient lui offrir une chance de commencer la finale de ce mercredi. En Europa League, Fashion Sakala n'a pas encore eu beaucoup l'occasion de s'illustrer puisqu'il n'a été titulaire que lors de 21% des matches du club écossais cette saison. Il n'a pas encore marqué dans cette compétition et cet épilogue serait une belle occasion d'ouvrir son compteur de buts.

S'il s'avérait décisif au coeur de la nuit sévillane, Sakala serait sans doute encore plus à la mode dans les travées de l'Ibrox Stadium

Cette saison, Fashion Sakala a disputé 30 matches pour neuf buts et six passes désivives dans le Premiership écossais. En SFA Cup, il a trouvé le chemin des filets à trois reprises en quatre duels et a aussi donné un assist. Il aussi pris part à deux rencontres de League Cup et dix d'Europa League sans alimenter les statistiques.

Fashion Sakala offre l'égalisation aux Rangers lors du dernier Old Firm. Une bonne idée pour se mettre les supporters dans la poche. Un but décisif ce mercredi à Séville lui permettrait vraiment d'être à la mode du côté de l'Ibrox Stadium., iStock
Fashion Sakala offre l'égalisation aux Rangers lors du dernier Old Firm. Une bonne idée pour se mettre les supporters dans la poche. Un but décisif ce mercredi à Séville lui permettrait vraiment d'être à la mode du côté de l'Ibrox Stadium. © iStock
Bilan de la saison 2021-22: 35 matches, 16 buts et 2 passes décisivesLorsqu'il débarque au Parc Astrid au mois d'août 2019, Kemar Roofe est attendu tel un sauveur. Depuis le retour de Vincent Kompany à Saint-Guidon, les Mauves, alors entraînés par l'inexpérimenté Simon Davies amené par Vince the Prince dans ses valises cityzens, cherchent un avant-centre au profil de faux 9 et doté d'un certain sens du but. Pieter Gerkens, milieu de terrain, a dépanné sans succès à ce poste pendant les premiers duels de la saison et Isaac Kiese Thelin ne semble pas bénéficier des grâces du staff made in Kompany. Biberonné à l'intensité du football offensif de Marcelo Bielsa du côté de Leeds, Roofe reste sur une saison à 15 buts en 34 rencontres disputées. L'attaquant est convoité par des équipes de Premier League (les Peacocks n'évoluent encore que dans le Championship à l'époque), mais ses pépins physiques à répétition freinent certains candidats acquéreurs. Malgré une blessure à la cheville, Anderlecht prend le risque de mettre 6 millions sur la table des négociations pour faire venir le Jamaïcain d'origine à Saint-Guidon. Les responsables bruxellois savent que leur nouvelle recrue manquera quelques matches mais ne s'en inquiètent pas, surtout que Roofe ne tarde pas à montrer toute son efficacité dès ses premières apparitions. Son entente avec Nacer Chadli lui permet de marquer quelques goals importants avant qu'une nouvelle blessure, au mollet cette fois, ne le freine à quelques jours de la reprise de la deuxième partie de saison. En raison de la crise sanitaire qui s'est invitée au mois de mars, il ne jouera plus un match pour les Mauves. Alors qu'on s'attendait à ce qu'il reprenne le collier avec les Bruxellois pour une deuxième saison, il est finalement vendu aux Glasgow Rangers, qui proposent cinq millions d'euros pour s'attacher ses services. Les Mauves, dont la situation financière n'est pas des plus brillantes, ne peuvent refuser cette offre. Kemar Roofe va donc bien jouer en Premier League, même si celle-ci est finalement écossaise et pas anglaise. Il quitte donc Saint-Guidon sur un bilan honorable de 16 matches, sept buts et trois assists.A Ibrox, il bénéficie de la confiance de Steven Gerrard et le lui rend bien en ouvrant son compteur personnel avec les Gers lors de la cinquième journée de championnat contre Kilmarnock, avant que le mollet qui avait abrégé son expérience anderlechtoise ne refasse des siennes au début du mois d'octobre. De retour sur le terrain en novembre, il enchaîne les buts et trouve le chemin des filets à huit reprises en neuf rencontres, dans un rôle d'attaquant de soutien derrière Jermaine Defoe ou Alfredo Morelos. Contrarié par de nouveaux soucis au mollet puis à la cuisse, Kemar Roofe rate une grande partie de la seconde moitié de championnat et ne plante pas de nouvelle rose dans les jardins des équipes adverses.C'est cependant sur la scène continentale que le natif de Walsall va s'illustrer et devenir l'un des chouchous du public d'Ibrox. Et la victime qui va lui permettre d'être porté aux nues vient de l'ancienne compétition dans laquelle il évoluait. Muet avec les Mauves contre les Rouches, Roofe prend sa revanche et s'offre un coup d'éclat sur la pelouse de Sclessin le 22 octobre 2020. Il récupère le cuir à 80 mètres des buts, résiste à trois défenseurs liégeois avant d'envoyer une praline du pied droit depuis la ligne centrale qui va survoler Arnaud Bodart. L'Anglo-Jamaïcain vient d'inscrire son nom dans le Guinness Book puisque jamais dans l'histoire de la Ligue Europa, un but n'avait été inscrit plus loin que 49,92 mètres. "C'est du pur génie, tout simplement la classe mondiale", s'enflamme Steven Gerrard pendant la conférence de presse d'après-match. "Je joue au football depuis 1998 et je pense que c'est le plus beau but que j'ai pu voir.Je n'en verrai peut-être pas de meilleur, assène la légende de Liverpool qui en a pourtant vu des belles dans sa vie. "Kemar possède la vision, la classe et la force d'envoyer le ballon dans les buts à cette distance", conclut Stevie G. Buteur aussi contre Benfica en poules, il n'aidera pas les pensionnaires d'Ibrox à dépasser le stade des huitièmes de finale de la compétition.Cette saison, Roofe a marqué à six reprises jusqu'au mois de décembre où il est de nouveau passé pendant un mois du côté de l'infirmerie avant d'échanger les rôles avec Alfredo Morelos. Lorsque ce dernier a été absent, l'ancien buteur de Leeds est devenu la gâchette attitrée des Gers. L'homme n'en oublie pas pour autant d'être généreux, même si ce n'est pas toujours en adressant des passes décisives. Après son triplé à Saint Mirren mi-avril, il lance une cagnotte en ligne pour remporter son maillot. Près de 5000 euros sont récoltés au profit des sans-abris de Glasgow. Alors qu'il semblait reparti, le corps du natif de Walsall va de nouveau le trahir. Touché au genou, il loupe les importants duels de demi-finale contre le RB Leipzig, mais les Ecossais valident néanmoins leur billet qualificatif pour la grande finale. Giovanni van Bronckhorst , qui est désormais son entraîneur, ne sait pas encore s'il pourra compter sur lui contre l'Eintracht Francfort. Roofe, qui n'a plus joué depuis un bon mois, a fait le déplacement dans la chaude Andalousie, mais nul ne sait s'il pourra mettre le feu à l'Estadio de la Cartuja ce mercredi soir.Cette saison, Kemar Roofe a disputé 21 matches, marqué 10 buts et délivré 0 passe décisive dans le Premiership écossais. En SFA Cup , il a disputé 4 matches, marqué 1 but et donné une passe décisive. En League Cup, il a planté trois roses en deux duels. Enfin, en Europa League, son compteur indique 8 rencontres disputées pour deux réalisations et un assist.Bilan de la saison 2021-22 : 27 matches, 4 buts et 4 passes décisivesArrivé à Genk en juillet 2019 en provenance du club roumain du FC Viitorul, Ianis Hagi, 21 ans et fils de la légende des Tricolori Gheorghe, devait incarner le renouveau d'un club limbourgeois qui venait d'être couronné champion de Belgique. Après seulement six mois (14 matches, 3 buts et 4 assists), il était prêté en Ecosse où il parvenait à convaincre un certain Steven Gerrard de payer l'option d'achat de 3,5 millions d'euros, malgré seulement 500 minutes de jeu pour sept matches et une passe décisive. Il faut dire qu'il avait surtout séduit son coach en signant un doublé contre Braga lors des seizièmes de finale de l'Europa League. Une prestation aboutie qui en disait long sur ses qualités et ce qu'il pouvait apporter à terme au géant écossais qui tentait de se réveiller. La saison dernière, le Roumain devenait un rouage plus important du onze de Stevie G. et terminait une saison aboutie avec 37 matches de championnat à son compteur, pour six buts et 9 assists. Sur la scène européenne, il était en revanche moins décisif, malgré un assist lors de la manche aller de 1/8e de finale de la Ligue Europa, contre le Sparta PragueCette saison, Ianis Hagi est reparti sur les mêmes bases en termes de temps de jeu, sauf que sa production a été nettement moindre. En septembre, il a contracté le Covid et a mis du temps à s'en remettre. Des rumeurs de départ ont aussi circulé à son sujet à la fin de l'été. Cité à l'AS Roma, SkySports faisait même état d'un accord de principe entre les deux parties pour une somme de 20 millions d'euros. "Je ne pense pas que ce soit le moment de parler de transfert. Le mercato vient de se terminer, donc il n'y a pas de raison de parler de transfert. Je me concentre sur mon jeu, sur les Rangers., avait affirmé le fils de Gheorge à l'époque. Blessé gravement aux ligaments du genou en janvier lors d'un match de championnat contre Aberdeen, il a été contraint de passer sur le billard depuis et semblait déjà forfait pour l'apothéose de ce mercredi jusqu'à ce qu'un post Instagram , publié la veille, ne vienne semer le doute. Le Roumain y évoque son parcours pour revenir de blessure dans une vidéo. Pourra-t-il apporter sa pierre à l'édifice sur la pelouse de Séville ? On n'y croit pas vraiment. Revenir pour un duel avec un tel enjeu après une si longue absence semble un pari difficile à réussir. Même quand on est le fils d'une ancienne légende du ballon rond.Cette saison, Ianis Hagi a disputé 15 matches pour deux buts et une passe désivive dans le Premiership écossais. Il a aussi pris part à cinq rencontres d'Europa League et y a marqué 1 but et délivré un assist. Bilan de la saison 2021-22: 48 matches, 12 buts et 7 passes décisivesEn juillet 2018, ce Zambien complètement inconnu avait débarqué à la côte belge en provenance de l'équipe réserve du Spartak Moscou. Il s'avèrera finalement un joli coup pour les Côtiers puisqu'il leur apportera de belles satisfactions sur le plan sportif et surtout une jolie somme de 4 millions d'euros, lors de sa revente aux Rangers l'été dernier. Le Zambien peut certainement remercier Alexander Blessin d'avoir su exploiter au mieux son potentiel. Fort de ses 31 réalisations et 10 passes décisives en 102 apparitions sous la liquette du KVO (et surtout 13 sur les 28 duels de la saison 2020-21), Sakala a débarqué à Glasgow dans le rôle de supersub avant de finalement bénéficier d'un temps de jeu intéressant suite aux différentes blessures de ses concurrents. En championnat, il a marqué 9 buts en 1466 minutes de jeu, un rendement intéressant, même si c'est surtout grâce à sa prestation dans le Old Firm qu'il a définitivement conquis les coeurs des Gers. Le 1er mai dernier, sa frappe du gauche à la 67e offrait un partage à ses couleurs sur la pelouse du Celtic. Van Bronckhort aligne principalement le Zambien sur le flanc droit, étant donné les absences de Roofe et Hagi. Les blessures dans le noyau devraient lui offrir une chance de commencer la finale de ce mercredi. En Europa League, Fashion Sakala n'a pas encore eu beaucoup l'occasion de s'illustrer puisqu'il n'a été titulaire que lors de 21% des matches du club écossais cette saison. Il n'a pas encore marqué dans cette compétition et cet épilogue serait une belle occasion d'ouvrir son compteur de buts.S'il s'avérait décisif au coeur de la nuit sévillane, Sakala serait sans doute encore plus à la mode dans les travées de l'Ibrox StadiumCette saison, Fashion Sakala a disputé 30 matches pour neuf buts et six passes désivives dans le Premiership écossais. En SFA Cup, il a trouvé le chemin des filets à trois reprises en quatre duels et a aussi donné un assist. Il aussi pris part à deux rencontres de League Cup et dix d'Europa League sans alimenter les statistiques.