"Mon sentiment est que nous pourrons peut-être nous entraîner de nouveau dans deux semaines. Le gouvernement veut redémarrer le football le plus tôt possible pour donner aux gens quelque chose. Je crois que cette saison sera terminée", explique le Belge.

"L'aspect financier est beaucoup trop important en Premier League. Si la saison ne se termine pas, cela causera de graves problèmes", poursuit-il.

De Bruyne se dit en outre optimiste sur la participation de son club à la prochaine Ligue des champions. Manchester City a été privé des deux prochaines saisons européennes par l'UEFA pour non respect du fair-play financier.

Un transfert? "Une fois qu'on en saura plus, j'aviserai"

"Le club nous a dit qu'il allait faire appel et qu'il était quasiment certain d'obtenir gain de cause. J'attends de voir ce qu'il va se passer, mais j'ai confiance en mon club. Une fois qu'on en saura plus, j'aviserai (quant à un éventuel transfert, ndlr). Deux ans sans jouer l'Europe, ce serait long. Un an, je peux l'envisager", a-t-il précisé.

Avec Martinez, "nous avons une projet, qui est loin d'être terminé"

Dans ce même entretien, De Bruyne se réjouit de la probable prolongation de contrat (jusqu'en 2022) de l'Espagnol Roberto Martinez à la tête de la sélection belge: "nous avons un projet, qui est loin d'être terminé. Arrêter maintenant serait étrange, il me semble donc logique qu'il prolonge".

"Mon sentiment est que nous pourrons peut-être nous entraîner de nouveau dans deux semaines. Le gouvernement veut redémarrer le football le plus tôt possible pour donner aux gens quelque chose. Je crois que cette saison sera terminée", explique le Belge."L'aspect financier est beaucoup trop important en Premier League. Si la saison ne se termine pas, cela causera de graves problèmes", poursuit-il.De Bruyne se dit en outre optimiste sur la participation de son club à la prochaine Ligue des champions. Manchester City a été privé des deux prochaines saisons européennes par l'UEFA pour non respect du fair-play financier."Le club nous a dit qu'il allait faire appel et qu'il était quasiment certain d'obtenir gain de cause. J'attends de voir ce qu'il va se passer, mais j'ai confiance en mon club. Une fois qu'on en saura plus, j'aviserai (quant à un éventuel transfert, ndlr). Deux ans sans jouer l'Europe, ce serait long. Un an, je peux l'envisager", a-t-il précisé.Dans ce même entretien, De Bruyne se réjouit de la probable prolongation de contrat (jusqu'en 2022) de l'Espagnol Roberto Martinez à la tête de la sélection belge: "nous avons un projet, qui est loin d'être terminé. Arrêter maintenant serait étrange, il me semble donc logique qu'il prolonge".