Karl Toko Ekambi, transféré de Villarreal en 2020 pour 11,5 millions d'euros, présente de fameux atouts: de l'explosivité et de la profondeur. De plus, il est à même d'occuper tous les postes offensifs que lui assigne son coach néerlandais, Peter Bosz, dans son 4-2-3-1 ou son 4-3-3. L'international (34 sélections) bri...

Karl Toko Ekambi, transféré de Villarreal en 2020 pour 11,5 millions d'euros, présente de fameux atouts: de l'explosivité et de la profondeur. De plus, il est à même d'occuper tous les postes offensifs que lui assigne son coach néerlandais, Peter Bosz, dans son 4-2-3-1 ou son 4-3-3. L'international (34 sélections) brille surtout en Europa League, où Lyon est versé dans la poule A. Le Camerounais y a déjà inscrit cinq buts et délivré deux assists en 251 minutes, offrant à l'OL neuf points sur neuf. Il est d'une efficacité redoutable, car il ne s'est créé que douze occasions, dont sept tirs cadrés. La saison dernière, Toko Ekambi a marqué quatorze buts et offert six assists en 39 matches, mais on a fustigé sa maladresse devant les cages. Le football très offensif préconisé par le nouvel entraîneur lyonnais a transformé le Lion Indomptable et le Brésilien Lucas Paquetá (24 ans) en atouts majeurs pour Lyon, dans sa quête d'un nouveau billet européen, même si l'équipe est encore trop irrégulière en Ligue 1. Toko Ekambi, qui a grandi dans une banlieue parisienne et a souffert du Covid en janvier, n'est désormais plus critiqué. "Karl possède beaucoup de qualités et il est intelligent, en plus", déclare Bosz dans la presse française. "J'aime travailler avec des footballeurs comme lui, car je ne dois pas gaspiller ma salive. Il comprend immédiatement mes consignes et les applique d'emblée sur le terrain." Seul bémol: en janvier et peut-être début février, Toko Ekambi ne sera pas disponible, puisqu'il disputera la 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations avec le Cameroun.